Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Pesticides

Tomates « sans résidu de pesticides » d’Intermarché, une démarche qui fait débat

Politique

La Commission européenne veut « revoir le chapitre environnemental de la Pac »

Pesticides

Néonicotinoïdes : l’interdiction en France est effective

Pesticides

Pesticides : plus de budget pour trouver des alternatives et les faire connaître

Biodiversité

Aider les agriculteurs à communiquer sur la biodiversité

La démarche du réseau Farre, qui diffuse des témoignages d'agriculteurs sur les techniques qu'ils déploient en faveur de la biodiversité, est désormais reconnue dans le cadre de la Stratégie nationale de la biodiversité.

Par Campagnes & Environnement - Publié le 26/04/2017 à 00:00

Commenter

Partager :

 width=« Faire parler des agriculteurs à d’autres agriculteurs pour faire évoluer les pratiques : c’est toute notre ambition. » La formule est signée du président du Forum des agriculteurs responsables et respectueux de l’environnement (Farre), Luc Smessaert. Un credo qui s’applique notamment aux techniques vertueuses pour la biodiversité. Et dont la portée a été distinguée par le Comité national de suivi de la Stratégie nationale pour la biodiversité (SNB), début mars.

Plusieurs initiatives agricoles reconnues

La SNB est une initiative du ministère de l’Environnement, dans l’objectif est de valider des programmes d’actions dans tous les secteurs d’activité, à toutes les échelles territoriales contribuant à préserver, restaurer, renforcer, valoriser la biodiversité.

L’action de Farre a donc été jugée comme répondant à ces critères. Le réseau d’agriculteurs va notamment intégrer un volet biodiversité sur sa plateforme d’échanges et de mise en commun d’expériences du terrain, le site web La boîte à outils des agriculteurs.

Parmi la quinzaine d’autres projets reconnus cette année dans le cadre de la SNB, trois sont portés par des structures agricoles : le syndicat Jeunes Agriculteurs et les associations Hommes et Territoires et Demain la terre.

 

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *