Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag

Brèves

2175 brèves

Simplification des textes sur les déchets

Le ministère de l’Écologie a présenté en Conseil des ministres du 8 novembre 2005 un projet de loi simplifiant les mesures de protection de l’environnement dans les domaines de l’élimination des déchets et des installations classées. Le projet met en

La MSA lance une étude sur le risque pesticides et santé

La MSA (Mutualité sociale agricole) lance l’opération “Agrican”, une étude épidémiologique à grande échelle sur le lien entre activités agricoles et problèmes de santé, notamment les cancers. 700 000 agriculteurs sur 12 départements recevront courant janvier 2006 un questionnaire sur leurs

Risques sanitaires, les entreprises sont mal préparées

Selon le 1er baromètre de l’Observatoire des risques sanitaires, réalisé en novembre, les consommateurs ne font pas confiance à la communication des industriels et collectivités territoriales en cas de crise sanitaire. Si la majorité des personnes interrogées préfèrent tout connaître

Un moratoire suisse sur les OGM

La Suisse a voté le 27 novembre 2005, à 55,7 % des votants, un moratoire de cinq ans sur l’utilisation de plantes ou d’animaux génétiquement modifiés dans l’agriculture. Le pays possédait déjà auparavant une législation stricte dans ce domaine, interdisant l’emploi d’animaux

Les anti-OGM demandent un moratoire immédiat

Huit organisations ont publié le 14 novembre 2005 une déclaration demandant, “dans l’attente d’une loi sur les OGM réellement protectrice”, un “moratoire immédiat sur toutes les disséminations d’OGM en milieu ouvert à titre expérimental ou pour des cultures commerciales”. La déclaration

Accord sur la réduction des essais sur les animaux

La Commission européenne a annoncé le 7 novembre la signature d’un accord avec six organisations professionnelles européennes pour réduire les essais sur les animaux. Les représentants des secteurs de la chimie, des cosmétiques, des savons et détergents, de la pharmacie, de

Bayer CropScience cherche une “acceptation sociétale”

  Bayer CropScience France a créé depuis le 1er octobre 2005 un département “gestion responsable des produits”, rattaché à la direction marketing. La firme de produits phitosanitaires a décliné ce principe en douze points, transcrits au niveau de chaque direction de

Élevage : baisse nuancée des utilisations d’antibiotiques

Selon l’Agence nationale du médicament vétérinaire, les ventes d’antibiotiques à usage vétérinaire ont baissé en volume de 9 % entre 2000 et 2003. Le plus gros consommateur d’antibiotique restetoutefois le secteur du porc avec 82,5 % des volumes vendus. En volaille,

Climat : 700 espèces végétales européennes menacées

Plus de la moitié des 1350 espèces végétales européennes sont vulnérables ou menacées à l’horizon 2080 indique une étude portant sur l’impact du réchauffement climatique. Selon l’ampleur du réchauffement, et entre la disparition de certaines plantes et l’apparition d’autres espèces qui

La demande de suspension rejetée !

Le juge des référés du tribunal de grande instance de Rennes a rejeté le 16 mars les demandes d’associations écologistes visant à suspendre une campagne de publicité pour les pesticides financée par l’Union des industries de la protection des plantes (UIPP).

La collecte des déchets vétérinaires s’organise en Vendée

Depuis le mois d’avril 2005, la Chambre d’agriculture et la FDSEA de la Vendée (Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles) proposent aux éleveurs du département de rassembler, dans un fût, sur l’exploitation, leurs déchets de soins vétérinaires afin que ces

Pour une gestion responsable de l’eau dans la Vienne

600 agriculteurs irrigants de la Vienne ont manifesté leur inquiétude face aux propositions de la Diren Poitou-Charentes (Direction régionale de l’environnement) en matière de gestion de l’eau, lors de leur assemblée générale en début d’année 2005. La Diren souhaiterait en

Sondage : l’image des agriculteurs s’améliore

D’après la nouvelle édition du sondage Ifop-Ouest France, l’image de l’agriculture auprès des Français s’est fortement améliorée. Ainsi, environ 71 % des sondés pensent que “les agriculteurs sont respectueux de la santé des Français”, contre seulement 56 % dans le

Le Brésil sur la voie des OGM

Le Congrès brésilien a adopté le 2 mars 2005 un projet de loi sur la biosécurité qui autorise et réglemente la recherche, la culture et la commercialisation d’OGM. Cette étape vient après la légalisation, à titre provisoire, des cultures OGM au

Fruits et légumes bios en campagne

Interfel (Inter profession pour la promotion des fruits et légumes) consacre un budget de 2,1 millions d’euros de 2005 à 2007 pour une campagne de communication en faveur des fruits et légumes biologiques frais. Cette campagne, intitulée “les fruits et légumes

La filière fruits et légumes remet les pendules à l’heure

Dans son numéro de mars 2005, le magazine “Que Choisir” a consacré un dossier aux résidus de pesticides dans les fruits et légumes. Malgré les bons résultats de l’étude menée par l’association de consommateurs “Que Choisir” sur 30 pommes et

Polémique autour du Roundup

Selon une étude de l’université de Caen réalisée avec l’Inra, le Roundup serait toxique pour les cellules de placenta humain. Toxicité qui serait moindre pour la matière active seule (glyphosate). Les surfactants, présents dans le produit commercialisé aideraient la matière

69 % des Américains ignorent consommer des OGM

Au cours d’une étude financée par le département américain de l’Agriculture, le Food Policy Institute a interrogé 1 200 Américains sur les OGM : seulement 48 % savent que les produits issus du génie génétique sont commercialisés et 31 % qu’ils en consomment

Les citoyens se prononcent

Serge Lepeltier, ministre de l’Écologie, a officiellement lancé la consultation nationale de l’eau le 21 mars 2005 à Paris. Elle débutera par une campagne publicitaire sur TF1 du 18 avril à la mi-juin, organisée autour de douze spots, pour sensibiliser à la

Surveiller chèvres et moutons

L’ESB peut être transmise aux chèvres et aux moutons. D’où l’importance de renforcer la vigilance sur ces espèces. Les sources de contamination potentielles de l’ESB, c’est-à-dire les farines animales, sont interdites en France depuis 2001 pour toutes les espèces animales.