Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Politique

Le sénateur Didier Guillaume prend la tête du ministère de l’Agriculture

Élevage

La consommation d’œufs « hors cage » devient la norme

Pesticides

Start-up d’État contre le glyphosate : derrière la communication, quelle pertinence ?

Abeilles

Vers la transparence sur l’origine du miel

Élevage

S’engager pour rassurer : la filière viande en pleine mutation

Cinq agneaux pour le Premier ministre

Par Eloi Pailloux - Publié le 06/12/2017 à 13:39

Commenter

Partager :

Des agneaux à Matignon… Une conséquence insolite du mécontentement suscité par le « Plan loup 2018-2023 », présenté le 10 novembre 2017 à Lyon. Les éleveurs estiment que leur droit légitime à défendre leur troupeau « sans plafond », c’est-à-dire sans restriction sur le nombre de loups abattus, n’est toujours pas reconnu. Les syndicats appellent à une manifestation devant Matignon lors de la prochaine réunion de concertation sur ce plan, le 12 décembre. Une délégation demandera symboliquement au Premier ministre d’adopter cinq agneaux orphelins de brebis tuées par les loups. « Un refus d’adoption sera interprété comme le signe d’un abandon des éleveurs par les pouvoirs publics », préviennent les syndicats.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *