Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Cultures

Maïs OGM : une étude de l’Inra contredit les travaux de Séralini

Initiative

Le tribunal des générations futures juge l’agriculture indispensable à l’avenir de la France

Alimentation

Les protéines végétales plébiscitées… mais encore derrière les protéines animales

Modes de production

Le système alimentaire français, une nouvelle fois champion de la durabilité

Politique

Définition des perturbateurs endocriniens dans les pesticides : les États membres d’accord avec la Commission

Les critères définissant les perturbateurs endocriniens dans les produits phytosanitaires pourraient être applicables en 2018. Les États membres se sont accordés le 13 décembre sur la nouvelle proposition de la Commission européenne.

Par Gaelle Gaudin - Publié le 14/12/2017 à 17:31

Commenter

Partager :

Les critères définissant les perturbateurs endocriniens dans les produits phytosanitaires pourraient être applicables en 2018. Réunis au sein d’un comité permanent des plantes, les experts des États membres ont approuvé, le 13 décembre 2017, la nouvelle proposition de la Commission européenne sur les critères de détermination des perturbateurs endocriniens dans les pesticides. Si ce nouveau texte est approuvé par le Parlement européen et le Conseil de l’UE, les critères seront alors les mêmes pour les biocides et les produits phytos. Pour les biocides, ils ont été publiés mi-novembre et sont applicables à compter du 7 juin 2018.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *