Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Politique

Loi Égalim : grosse colère des sénateurs contre le texte voté par l’Assemblée

Initiative

Open Agrifood, une vitrine pour les initiatives agricoles innovantes

Pesticides

Manifeste anti-pesticides : le coquelicot, symbole d’un casse-tête agricole

Politique

Passation Hulot-Rugy : l’agriculture absente des discours

Bio

La parité, une question aussi pour l’agriculture biologique

produits-laitiers

Une laiterie dans Paris : circuit court et transparence en priorité

Des fromages artisanaux fabriqués et affinés en plein cœur du quartier La Chapelle, à Paris, avec un lait issu des fermes toutes proches ! L'objectif du porteur de ce projet : partager la passion du savoir faire fromager et jouer la carte de la pédagogie avec les parisiens.

Par Anne DELETTRE - Publié le 17/07/2018 à 18:12

Commenter

Partager :

La Laiterie de la Chapelle, à découvrir au 72 de la rue Philippe de Girard, entre les métros Marx Dormoy et la Chapelle à Paris, dès septembre 2018.

Une laiterie à Paris ? C’est un projet original, avec une ouverture attendue dès septembre 2018. Les premières citernes de lait en provenance des fermes du Vexin, région située au Nord-Ouest de Paris, traverseront alors le périphérique pour se rendre directement à laiterie de la Chapelle, dans le 18e arrondissement.

Biberonné au munster, familier des AOP

Le projet est porté par Paul Zindy. Originaire d’Alsace, il avoue s’être lancé dans l’aventure par passion du fromage : « Biberonné au munster, après avoir fait des études d’agronomie qui m’ont amené à travailler d’abord sur la vigne, puis dans des fermes laitières, j’ai posé ma valise à Paris pour travailler avec la crème des fromages, les appellations d’origine protégées (AOP), raconte-t-il. Rencontrer des producteurs fromagers et affineurs, forcément cela crée une vocation. » Cette passion, il souhaite la partager avec les parisiens.

Priorité à la pédagogie

Le déclic est venu en 2012, à la lecture d’un article mentionnant l’aventure de la fromagerie urbaine Beechers à New-York. L’idée a germé. Six ans plus tard, Paul se lance. Pour sécuriser un approvisionnement régulier, il s’appuie sur une logistique en circuit court. Six éleveurs ont été rencontrés, principalement dans le Val d’Oise. L’entrepreneur mise aussi sur la pédagogie puisque toutes les étapes de transformation du lait seront expliquées aux consommateurs. Fromages affinés, yaourt, crème, faisselles… chacun pourra acheter le produit laitier made in « La chapelle » et poser toutes ses questions.

« L’objectif de la laiterie est bien de relocaliser la production en ville, de jouer la transparence sur la fabrication des fromages, explique Paul. Les vaches ne sont pas urbaines, mais presque, puisqu’elles sont élevées à seulement 35 km à vol d’oiseau. » Pour compléter l’investissement, qui couvre le laboratoire de transformation, une campagne a été lancé sur le site Ulule afin d’acquérir les outils de fromagerie et de réaliser la partie boutique.

Un projet à découvrir également sur Facebook.

Ils vous intéresseront peut-être

3 réponses sur “Une laiterie dans Paris : circuit court et transparence en priorité”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *