Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Bio

L’observatoire de la restauration collective bio montre la voie à la loi Égalim

Bio

Cantines : la Fondation pour la nature et l’Homme veut inscrire une aide de 330 M€ dans la loi

Climat

La Poste expérimente un financement à base de « crédits carbone » pour la gestion durable des haies

Alimentation

Les projets agricoles finalistes des « Excellences » Open Agrifood sont connus

Biodiversité

Rapport Planète vivante WWF : les activités humaines de plus en plus lourdes pour la biodiversité

vins-et-autres-boissons

Vin : concilier la Haute valeur environnementale et le « zéro résidu »

La Haute valeur environnementale (HVE), reconnaissance d'état de pratiques agricoles durables, est particulièrement revendiquée dans la filière viticole. Le Clos de Vènes, domaine du Languedoc qui vise le « zéro résidu de pesticides », vient d'obtenir cette reconnaissance.

Par Eloi Pailloux - Publié le 11/10/2018 à 13:52

Commenter

Partager :

Au premier juin 2018, plus de mille exploitations agricoles françaises avaient obtenu la certification HVE, pour Haute valeur environnementale. Il s’agit du plus haut niveau de la « certification environnementale », portée par le ministère de l’Agriculture. La viticulture est la filière la plus représentée. Depuis septembre, les rangs des domaines viticoles comptent au moins une unité de plus : le Clos de Vènes (Languedoc).

Du zéro pesticide à la HVE

Pour les viticulteurs Sylvie et Christophe Jacquel, cette reconnaissance vient récompenser l’attention particulière apportée à la santé des sols et à la biodiversité. Respecter et préserver la nature est en effet l’un des objectifs revendiqués par le domaine. Autre exigence de ce dernier : proposer des vins sans résidus de pesticides, un cap atteint sur la cuvée 2016, quand la recherche de 96 molécules s’est avérée négative. Si ce type de démarche soulève certaines questions, elles gagnent du terrain. Et le cas du Clos de Vènes vient confirmer l’idée d’une synergie possible entre différentes démarches durables.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *