Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Politique

Le protocole d’homologation des pesticides en Europe en cours d’évaluation

Politique

Gaspillage : l’Europe définit les « déchets alimentaires » et liste les leviers pour les limiter

Cultures

Cité du Siècle vert : histoire et raison d’être des pesticides, exposées pour 15 jours à Paris

Politique

Levée de boucliers contre le Plan pesticides

Politique

Néonicotinoïdes : l’Europe dit stop sauf pour les serres

Politique

Gaspillage : l’Europe définit les « déchets alimentaires » et liste les leviers pour les limiter

Il est plus facile de lutter contre le gaspillage alimentaire quand on sait de quoi on parle. L'Union européenne l'a compris : elle a défini, courant avril 2018, le terme de déchet alimentaire, avant de lister les mesures pour en réduire les quantités de 50 % à horizon 2030.

Par Eloi Pailloux - Publié le 15/05/2018 à 17:03

Commenter

Partager :

« Toutes les denrées alimentaires – soit toute substance ou produit, transformé, partiellement transformé ou non transformé, destiné à être ingéré ou raisonnablement susceptible d’être ingéré par l’être humain- qui sont devenues déchets. » Voici la définition officielle que l’Europe donne aux déchets alimentaires, depuis le 18 avril 2018. Elle doit être adoptée formellement par le Conseil de l’Union européenne, le 22 mai 2018, avant d’être publiée au Journal officiel de l’UE.

Au menu : sensibilisation des particuliers et des professionnels

Les instances européennes ne se cantonnent pas à cette définition. Une liste de leviers d’actions, visant la réduction des quantités de déchets alimentaires produits, est également dressée. Les États membres sont notamment invitées à mettre en place des campagnes de sensibilisation des consommateurs à la lutte antigaspi, avec un focus spécifique sur la signification de la date limite de consommation et de la date de durabilité minimale. Les professionnels des filières alimentaires et de la restauration, y compris collective, sont également visés par les actions de communication. Le don alimentaire est à faciliter, via des incitations fiscales.

Objectif ? Réduction la production des déchets alimentaires de 30 % dans l’UE d’ici à 2025, et de 50 % à horizon 2030.

Le #GaspillageAlimentaire est inclus dans la directive #dechets et le Paquet #economiecirculaire 👏🏽: merci à la présidente de SOLAAL, A. Delahaye, très impliquée sur ce dossier https://t.co/Q4FvHYbafH @PE_FRANCE @Europarl_FR @UEfrance @Delahaye_Europe pic.twitter.com/8nl3G0QPZc

— SOLAAL (@SOLAAL_) 7 mai 2018

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *