Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Alimentation

Open agrifood 2017 : l’avenir de l’alimentation française en débat

Modes de production

Mutualiser le matériel agricole, une pratique gagnant-gagnant

Bio

Aides aux agriculteurs bio : nouveau rebond politique

Concours

Innov’agro : les étudiants à la recherche des services agricoles pour demain

Alimentation

Gaspiller moins et manger mieux, un double objectif pour la restauration collective

Pour favoriser un approvisionnement plus durable, mieux se nourrir et moins gaspiller, le tout pour le même prix, l’initiative « Mon Restau Responsable » vise à fédérer tous les acteurs avec une devise principale : par l’implication de tous, les progrès sont plus grands.

Par Eloi Pailloux - Publié le 27/10/2017 à 18:54

Commenter

Partager :

La démarche « Mon Restau Responsable », issue des actions de la Fondation pour la Nature et l’Homme, créée par l’actuel ministre de l’Environnement, Nicolas Hulot, et du réseau Restau’Co, propose aux restaurants collectifs de s’engager dans des pratiques plus durables, ce pour le même prix. Fondée sur la base du volontariat, les restaurants collectifs mettent en place leurs propres actions à une échelle locale et suivent plusieurs étapes. D’abord une phase d’auto-évaluation pour identifier leurs points forts et leurs points faibles, puis une phase de consultation au spectre large (salariés, élus, convives, agriculteurs…) à travers une séance publique d’engagement pour présenter les pistes d’amélioration. Les engagements pris, la plupart du temps sur six mois un an, font l’objet à nouveau d’une évaluation par le restaurant collectif et ses partenaires. A l’été 2017 près de 76 restaurants collectifs s’étaient officiellement engagés dans la démarche et plus de 200 sont en passe de le devenir d’ici la fin de l’année. Selon les retours des restaurants lancés dans l’aventure, cela vaut la peine. Les produits proposés sont frais, locaux, équilibrés, biologiques et sans gaspillage. Surtout, le travail des agriculteurs locaux est connu et valorisé, celui du personnel des restaurants collectif également.

Pour en savoir plus : www.restauration-collective-responsable.org

Alors que se poursuivent les États généraux de l’alimentation, afin de concilier rémunération des producteurs, agriculture respectueuse de l’environnement, à même de nourrir en quantité et en qualité, en favorisant l’économie sociale et solidaire, la Fondation Daniel et Nina Carasso a édité une brochure détaillant de multiples initiatives allant dans ce sens. Nous en reprenons ici plusieurs exemples.

L.D.

Ils vous intéresseront peut-être

Une pensée sur “Gaspiller moins et manger mieux, un double objectif pour la restauration collective”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *