Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Bio

L’observatoire de la restauration collective bio montre la voie à la loi Égalim

Bio

Cantines : la Fondation pour la nature et l’Homme veut inscrire une aide de 330 M€ dans la loi

Climat

La Poste expérimente un financement à base de « crédits carbone » pour la gestion durable des haies

Alimentation

Les projets agricoles finalistes des « Excellences » Open Agrifood sont connus

Biodiversité

Rapport Planète vivante WWF : les activités humaines de plus en plus lourdes pour la biodiversité

Communication

Journalisme agricole : notre chroniqueuse Marie Nicot récompensée !

Le premier prix du journalisme agricole, décerné par l'Association française des journalistes agricoles (Afja), revient cette année à… notre chroniqueuse Marie Nicot, pour un article sur l'enjeu de l'abattage du bétail.

Par Eloi Pailloux - Publié le 03/07/2018 à 18:49

Commenter

Partager :

Photo Éric Baudet

Depuis janvier 2017, elle apporte son regard sur l’agriculture dans notre rubrique « Champs libres ». Marie Nicot a été récompensée le 29 juin du premier prix du journalisme agricole 2017. Organisé par l’Association française des journalistes agricoles (Afja), ce concours met en avant les articles apportant une analyse intéressante sur un sujet d’actualité en agriculture. Le jury a départagé 44 articles proposés par 49 journalistes du secteur.

Son reportage « Éleveur, à la vie à la mort », réalisé avec le photographe Éric Baudet, est paru dans Rendez-vous photos en avril 2017. Un article qui aborde la question de la mise à mort des animaux d’élevage par des éleveurs qui veulent maintenir un abattoir de proximité.

Marie Nicot, après quinze ans comme journaliste spécialisée en économie au Journal du dimanche, est désormais journaliste free-lance pour divers supports, en plus du rôle de chroniqueuse qu’elle nous fait le plaisir de jouer sur le site Campagnes et environnement. Félicitations !

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *