Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Pesticides

Le gouvernement veut impulser un nouvel élan pour son site « Sortir du glyphosate »

Initiative

Quand le don de denrées agricoles prend l’aspiration du Tour de France

Politique

Désaccord majeur des filières agricoles françaises sur le Mercosur

Bio

Un menu bio nécessite moins de surfaces agricoles, d’énergie et émet moins de gaz à effet de serre (étude)

Cultures

La lavande a pratiquement doublé ses surfaces françaises en dix ans

Politique

La loi Égalim est définitivement adoptée

Le projet de loi dit Égalim a été voté le 2 octobre en lecture définitive à l'Assemblée nationale. Et ce, après plus d'un an de débats, démarrés en juillet 2017 avec les États généraux de l'alimentation.

Par Gaelle Gaudin - Publié le 03/10/2018 à 09:30

Commenter

Partager :

Clap de fin ! Les discussions parlementaires, autour de projet de loi « pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous », plus usuellement appelée Égalim, sont closes. À 227 voix pour et 136 contre, le texte a été adopté le 2 octobre en lecture définitive à l’Assemblée nationale, dans une version identique à celle qui avait été votée le 15 septembre, puisque les sénateurs avaient refusé d’amender le texte, sur fond de désaccord « de fond et de forme » avec les députés.

Arrive le temps de l’application, notamment celle des décisions qui concernent la restauration collective publique, mais aussi de la préparation des ordonnances : certaines mesures, qui ne sont pas inscrites directement dans le texte, doivent encore être peaufinées. C’est le cas de la séparation des activités de conseil agricole et de ventes de pesticides pour certains acteurs de terrain comme les coopératives, qui apparait comme un défi pour le législateur.

 

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *