Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Bio

L’observatoire de la restauration collective bio montre la voie à la loi Égalim

Bio

Cantines : la Fondation pour la nature et l’Homme veut inscrire une aide de 330 M€ dans la loi

Climat

La Poste expérimente un financement à base de « crédits carbone » pour la gestion durable des haies

Alimentation

Les projets agricoles finalistes des « Excellences » Open Agrifood sont connus

Biodiversité

Rapport Planète vivante WWF : les activités humaines de plus en plus lourdes pour la biodiversité

Alimentation

L’alimentation durable sera tendance en 2025

Une étude prospective du ministère de l'Agriculture publiée en mars 2018 s’intéresse aux comportements alimentaires de 2025. L’alimentation durable est l’une des tendances envisagées.

Par Eloi Pailloux - Publié le 18/04/2018 à 17:57

Commenter

Partager :

© Damien Raison

« Anticiper les comportements alimentaires de demain : un outil de sensibilisation destiné aux acteurs de la filière alimentaire. » C’est le titre d’un document produit par les services du ministère de l’Agriculture, et daté de mars 2018. Pas moins de seize tendances alimentaires (voir encadré) sont pronostiquées par les auteurs à l’horizon 2025, sur la base d’enquêtes menées auprès d’acteurs des filières alimentaires.

En 2025, le durable prend différentes formes

« L’alimentation durable » est citée en tête de liste. Le concept est lui-même subdivisé en cinq sous-tendances :

Consommation croissante de produits respectueux de l’environnement, assurée par des labels mieux compris par les consommateurs… l’étude évoque toutefois un développement « timide » de cette sous-tendance si l’écart de prix entre « conventionnel » et « respectueux de l’environnement » reste sensible.

Recherche d’aliments moins emballés ou dont les emballages sont recyclables et biodégradables.

Recherche d’une alimentation saine, s’appuyant sur une consommation de viande réduite, compensée par davantage de protéines végétales, mais aussi des labels « santé » et une accentuation de l’enjeu « transparence et traçabilité ».

Développement de nouvelles pratiques de consommation collaborative, où producteurs et consommateurs créent des liens directs.

Commerce équitable, à la fois dans le format traditionnel (Nord-Sud), mais aussi à une échelle géographique plus réduite (Nord-Nord).

Consulter le document complet.

 


Les 16 tendances listées par le rapport

Alimentation durable
Alimentations particulières et communautés
Alimentation santé-bien-être
Baisse de la consommation de protéines animales
Consommateur stratège
Digital et alimentation
Faire soi-même
Individualisation
Moins de gaspillage alimentaire
Nostalgie et authenticité
Nouvelles expériences liées à la mondialisation
Proximité
Plus de transparence
Prêt à manger
Recherche de naturalité
Recherche de nouvelles occasions de consommation

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *