Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Alimentation

Open agrifood 2017 : l’avenir de l’alimentation française en débat

Modes de production

Mutualiser le matériel agricole, une pratique gagnant-gagnant

Bio

Aides aux agriculteurs bio : nouveau rebond politique

Concours

Innov’agro : les étudiants à la recherche des services agricoles pour demain

Politique

Les agricultrices, premières de cordée pour le congé maternité unique

Des congés maternité harmonisés et alignés sur le régime le plus avantageux. C'est l'une des promesses de campagne d'Emmanuel Macron. Le dispositif va être mis en place progressivement, en commençant par les agricultrices.

Par Campagnes & Environnement - Publié le 28/09/2017 à 12:45

Commenter

Partager :

La secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, l’a annoncé le 25 septembre : les agricultrices seront les premières à bénéficier du congé maternité unique. Promesse de campagne d’Emmanuel Macron, ce dispositif garantit pour toutes les femmes, quel que soit leur statut professionnel, le régime « maternité » le plus avantageux, celui des salariées. Entrepreneuse, intermittente, non-salariée… dont les conditions actuelles sont variables, seront donc toutes logées à la même enseigne. Si le calendrier reste flou, l’idée d’une application « métier par métier » a été retenue, et les agricultrices seront donc premières de cordée.

Cheffes d’exploitations ou associées à leur conjoint, ces dernières ont droit, dans la formule actuelle, à un congé de maternité de 16 semaines. Durant cette période, la MSA, sécurité sociale agricole, prend en charge le coût de son remplacement sur l’exploitation par un salarié.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *