Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Politique

Glyphosate : polémique autour d’un amendement de la loi Égalim

Politique

Loi Égalim, démarrage des débats à l’Assemblée nationale

Cultures

Biocarburants : ce que les filières agricoles reprochent à l’usine de La Mède

Politique

Le protocole d’homologation des pesticides en Europe en cours d’évaluation

Bioéconomie

Méthanisation paysanne, des fermes pilotes en Midi-Pyrénées

La méthanisation paysanne, dont l'objectif premier est de donner une plus grande autonomie énergétique à l'agriculteur sur sa ferme est une véritable alternative énergétique, économique et écologique.

Par Eloi Pailloux - Publié le 09/11/2017 à 14:38

Commenter

Partager :

La méthanisation paysanne est une méthode d’avenir. C’est ce que soutient l’Association régionale pour le développement de l’emploi agricoles et rural (ARDEAR) qui accompagne le développement de projets pilotes à échelle humaine dans la région Midi Pyrénées. Préférer la méthanisation paysanne n’est pas sans difficulté et nécessite un accompagnement, comme le souligne Anne-Laure Bouillet, coordinatrice régionale à l’ARDEAR Midi Pyrénées. C’est pour palier aux différentes contraintes rencontrées par les agriculteurs que l’association vient les accompagner sur les aspects à la fois techniques, juridiques, ou administratifs. L’idée est de mutualiser les efforts pour favoriser le développement de cette méthode alternative. Une vingtaine de réunions ont ainsi lieu chaque année et plus de soixante agriculteurs ont déjà manifesté leur intérêt. En plus d’une véritable amélioration de l’autonomie économique, agronomique et énergétique des petites exploitations, la méthanisation paysanne permet une participation de l’agriculture au développement des énergies renouvelables. Des plans techniques et des modèles de méthaniseurs ont été développés et ont vocation à s’étendre.

Pour plus d’informations : www.jeminstallepaysan.org

Alors que se poursuivent les États généraux de l’alimentation, afin de concilier rémunération des producteurs, agriculture respectueuse de l’environnement, à même de nourrir en quantité et en qualité, en favorisant l’économie sociale et solidaire, la Fondation Daniel et Nina Carasso a édité une brochure détaillant de multiples initiatives allant dans ce sens. Nous en reprenons ici plusieurs exemples.

L.D.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *