Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Politique

Le sénateur Didier Guillaume prend la tête du ministère de l’Agriculture

Élevage

La consommation d’œufs « hors cage » devient la norme

Pesticides

Start-up d’État contre le glyphosate : derrière la communication, quelle pertinence ?

Abeilles

Vers la transparence sur l’origine du miel

Élevage

S’engager pour rassurer : la filière viande en pleine mutation

Nouvelles technologies

Numérique : un concours sous forme de speed dating entre développeurs et agriculteurs

Les candidats du premier « HackTaFerme », des développeurs et programmateurs spécialistes du numérique, auront 48 heures pour inventer de nouvelles applications 100 % agricoles, début septembre 2018 à Châlons-en-Champagne. Explications.

Par Eloi Pailloux - Publié le 31/07/2018 à 11:31

Commenter

Partager :

Faciliter l’émergence d’applications numériques dédiées à l’agriculture. C’est, en résumé, la vocation des « hackathons » agricoles. Ces concours, organisés sur une période très resserrées dans le temps, le plus souvent quelques jours, s’adressent aux développeurs, invités à imaginer des outils numériques novateurs. Un moyen, notamment, de valoriser les milliers de données produites par les exploitations agricoles, quelles soient liées à l’agronomie, la météo, la productivité, le machinisme…

Des agriculteurs dans le jury

Du vendredi 31 août au 2 septembre 2018 est ainsi organisée la première édition du « HackTaFerme ». Elle se déroulera à Châlons-en-Champagne et permettra aux participants de « coder » leurs innovations directement dans des fermes, au service des agriculteurs. En 48 heures, les candidats devront impressionner les agriculteurs, à la fois hôtes et juges de l’évènement.

Plus d’information.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *