Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Abeilles

Sulfoxaflor, néonicotinoïdes et abeilles : l’Anses répond

Cultures

Les technologies d’édition du génome considérées comme une solution pour l’agro-écologie

Cultures

Glyphosate : comprendre les divergences des études

Élevage

Un lait sans OGM, avec des garanties de bien-être animal, de pâturage… et de prix

International

Une agence de voyage dédiée à l’agriculture

Politique

Perturbateurs endocriniens : le Parlement européen rejette la définition de la Commission

Le 4 octobre 2017, le Parlement européen a voté contre la proposition de la Commission européenne relative à la définition des perturbateurs endocriniens (PE) dans le domaine des pesticides. La Commission doit présenter une nouvelle copie aux États membres de l'UE.

Par Gaelle Gaudin - Publié le 04/10/2017 à 20:39

Commenter

Partager :

Les eurodéputés n’ont pas adopté, le 4 octobre 2017, les critères d’identification des perturbateurs endocriniens (PE) dans le domaine des pesticides proposés par la Commission européenne. Retour à la case départ. La Commission doit refaire une proposition… pour la soumettre au vote des États membres de l’UE puis au Parlement européen et au Conseil.

La définition des PE qui vient d’être rejetée avait été présentée par la Commission le 15 juin 2016, avec deux ans et demi de retard. Elle avait finalement été acceptée, après de longues concertations et tergiversations, par les experts des États membres le 4 juillet 2017. La Commission prévoyait d’appliquer les critères adoptés dans un délai de six mois.

Ils vous intéresseront peut-être

Une pensée sur “Perturbateurs endocriniens : le Parlement européen rejette la définition de la Commission”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *