Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Pesticides

Tomates « sans résidu de pesticides » d’Intermarché, une démarche qui fait débat

Politique

La Commission européenne veut « revoir le chapitre environnemental de la Pac »

Pesticides

Néonicotinoïdes : l’interdiction en France est effective

Pesticides

Pesticides : plus de budget pour trouver des alternatives et les faire connaître

Communication

Pour faire (re)découvrir l’agriculture, #agridemaintour prend le relai du Tour de France

Un tour de France en douze étapes, du 25 juillet au 9 septembre. Le foodtruck de l'association #agridemain sillonne la France, avec l'objectif de créer ou recréer le dialogue entre consommateurs et agriculteurs. L'opération ne se cantonne pas au tracé de cet #agridemaintour : elle se déploie aussi à travers la fête des moissons.

Par Campagnes & Environnement - Publié le 30/07/2018 à 09:12

Commenter

Partager :

À vos marques… prêt ? Partez ! En relai du Tour de France, #agridemain organise son #agridemaintour. À défaut d’arpenter la France à vélo, les équipes de #agridemain se déplace au volant de leur foodtruck de ferme en ferme, chez ses agriculteurs ambassadeurs.

Douze étapes

Objectif : rencontrer des citoyens et consommateurs des territoires de l’Hexagone. La première étape de ce périple a débuté le 25 juillet dans les Yvelines, sur l’exploitation de Christophe Robin, éleveur de volailles plein air, qui a reçu plus d’une soixantaine de personnes.

Onze étapes similaires sont prévues du 27 août au 9 septembre. Pour ceux qui ne pourraient pas assister à ces rencontres, pas de panique : les agriculteurs de #agridemain accueillent à tour de rôle et tout l’été ceux qui le souhaitent sur leur ferme dans le cadre de la troisième édition de fête des moissons et des récoltes. #agridemain espère bien faire progresser son nombre d’ambassadeurs de 300 à 1000.

Reconnecter l’agriculteur et le consommateur

Le chef Bernard Leprince et la présidente de la FNSEA Christiane Lambert évoquent la passerelle entre agriculture et gastronomie.

Les objectifs de ces rendez-vous sont multiples : montrer que l’agriculture est un secteur dynamique, technique et en pleine mutation, retisser du lien avec les consommateurs, mais surtout donner la parole aux agriculteurs pour qu’ils parlent eux-mêmes de leur métier et de leur contribution pour l’économie, l’environnement et les territoires.

Cette année, #agridemain souhaite aussi mettre l’accent sur le lien entre alimentation et agriculture. Le chef et meilleur ouvrier de France Bernard Leprince s’est déplacé sur la ferme de Christophe Robin pour cuisiner ses volailles. « Un bon plat, c’est le savoir-faire du cuisinier, mais c’est aussi et surtout le savoir-faire de l’éleveur », commente-t-il. Un chef régional devrait venir lors des onze rencontres suivantes pour valoriser les produits des agriculteurs.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *