Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Politique

Loi Égalim : grosse colère des sénateurs contre le texte voté par l’Assemblée

Initiative

Open Agrifood, une vitrine pour les initiatives agricoles innovantes

Pesticides

Manifeste anti-pesticides : le coquelicot, symbole d’un casse-tête agricole

Politique

Passation Hulot-Rugy : l’agriculture absente des discours

Bio

La parité, une question aussi pour l’agriculture biologique

alimentation

Comprendre l’impact des pesticides sur la qualité des vins français

Les pesticides appliqués sur la vigne altèrent-ils la qualité des vins ? Quels atouts pour le vin bio en termes organoleptiques ? Stéphane Boutou, responsable technique du laboratoire Excell, apporte son éclairage. Et rappelle que comparé à certains concurrents, le vin français est plutôt un bon élève.

Par Eloi Pailloux - Publié le 22/02/2018 à 16:23

Commenter

Partager :

Le laboratoire Excell est implanté à Mérignac, en Gironde. Son expertise se situe notamment dans les analyses toxicologiques et organoleptiques pour le secteur agro-alimentaire. De par sa situation géographique, il n’est pas rare que le vin s’invite dans les tubes à essais. « Nous recevons des échantillons de la part des producteurs, des négoces, mais aussi de grandes surfaces ou de particuliers », témoigne Stéphane Boutou, responsable technique du laboratoire.

Concentrations et nombres de molécules détectées en baisse

Quelles sont les tendances notables pour les vins français étudiés ? « En termes sanitaires, les concentrations des molécules pesticides sont en net recul, tout comme les toxicités relevées, détaille Stéphane Boutou. Le nombre de molécules différentes détectées diminue lui aussi. » Un constat qui est le fruit de deux mouvements de fond. « Les quantités pulvérisées par les viticulteurs, en recul, jouent énormément dans cette évolution », explique Stéphane Boutou. Par ailleurs, la liste des pesticides autorisés en France est de plus en plus restrictive, éliminant ceux dont les matières actives sont potentiellement les plus toxiques.

Peu ou pas d’effet sur le goût des vins français

Et le goût ? « En France, les pesticides utilisés affectent peu ou pas les propriétés organoleptiques d’un vin », affirme Stéphane Boutou. Aucun vin analysé par Excell ne présente ce type de dégradation. Ce qui fait des vins français de bons élèves, comparés à certains vins étrangers. En Chine, par exemple, la pharmacopée à disposition des viticulteurs, c’est-à-dire la liste des molécules autorisées, est plus large, et en clair, moins restrictive. Elle compte davantage de matières actives susceptibles d’altérer la qualité gustative d’un vin.

En bio, pas de problèmes toxicologiques, mais…

Le laboratoire Excell analyse également des vins bio. Le label autorise l’utilisation de produits phytosanitaires naturels, comme le cuivre. « Au niveau du cuivre, aucun problème toxicologique ou organoleptique dans le vin, mais le point de vigilance se situe au niveau de la vie des sols des vignes, qui peut être impactée en cas de concentrations élevée », analyse Stéphane Boutou. Gare, également, aux goûts moisis-terreux (GMT). Imputables à la présence de maladies, ces GMT sont plus souvent détectés en bio.

Ils vous intéresseront peut-être

Une pensée sur “Comprendre l’impact des pesticides sur la qualité des vins français”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *