Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Cultures

Salon de l’agriculture 2018 : les céréales seront présentes porte de Versailles

Cultures

Néonicotinoïdes : déterminer les dérogations à l’interdiction prévue en 2018

Modes de production

Pour le WWF, l’agriculture durable gagne du terrain

Cultures

Pesticides : « Le budget de la recherche doit être à la hauteur des ambitions »

economie-circulaire

Les plastiques agricoles sont associés à l’agro-écologie

En couvrant les sols agricoles avec des films plastiques, les agriculteurs limitent leur impact sur l’environnement et réduisent de façon drastique l’utilisation de produits phytosanitaires. Les films plastiques accélèrent les effets naturels sur la croissance des plantes. Les cultures sont mieux protégées des aléas climatiques et peuvent se récolter plusieurs fois dans l’année. Explication sur une technique en phase avec les enjeux agro-écologiques et l’économie circulaire.

Les plastiques agricoles protègent les cultures jusqu’aux récoltes contre le climat ou les insectes (Crédit Terre-écos)

Par Campagnes & Environnement - Publié le 27/06/2017 à 14:13

Commenter

Partager :

 width=Les plastiques agricoles sont nés dans les années 50. Dès leur origine, ils ont pris la nature pour modèle afin de soutenir sans jamais forcer ses mouvements spontanés. Très vite, les solutions proposées aux agriculteurs ont montré leur fiabilité d’usage et, depuis les produits pionniers, leur efficacité technique n’a jamais cessé de s’améliorer. Aujourd’hui, les plastiques agricoles se sont imposées dans l’agriculture moderne grâce aux indéniables gains de productivité qu’ils ont apportés à un double niveau, économique et environnemental.

Au plan économique, les plastiques agricoles sont les meilleurs alliés de l’agriculteur

 width=

Ils réduisent la consommation d’eau, d’énergie et d’intrants chimiques, pesticides, insecticides ou engrais… Ils permettent donc une réelle baisse des coûts de production.

À l’inverse, agissant par bio-mimétisme, les plastiques agricoles entrainent une augmentation des récoltes par amplification et accélération des effets naturels sur la croissance des plantes, racines, tiges et feuilles… Grâce à eux, par exemple, de nombreuses cultures peuvent se récolter plusieurs fois dans l’année.

De plus, les plastiques agricoles protègent les cultures jusqu’aux récoltes contre le climat ou les insectes ; de même qu’ils permettent aux éleveurs une conservation plus longue et plus saine de leurs fourrages.

Peu coûteux à l’achat, les plastiques agricoles offrent ainsi l’un des meilleurs retours sur investissement du secteur agricole.

Au plan environnemental, les plastiques agricoles sont les meilleurs alliés de la nature

Ils réduisent significativement l’impact de la production dans la nature.

En préservant l’humidité, en limitant le drainage, en fixant l’azote et le CO2, ils protègent les sols, en surface comme en profondeur, et entretiennent leur biodiversité spécifique.

Dans le même registre, les plastiques agricoles limitent également le lessivage par la pluie et la dispersion par le vent des produits phytosanitaires. Ils protègent ainsi les nappes phréatiques et les rivières, déjà fragilisées par les changements climatiques.

Avec le développement des solutions biodégradables ou biosourcées, les plastiques agricoles peuvent aussi enrichir et restaurer la qualité biologique des sols trop sollicités.

Collectés et recyclés, les plastiques agricoles usagés contribuent à l’économie circulaire.

Au-delà des contraintes qu’ils posent, les plastiques agricoles usagés sont des déchets homogènes, sans danger pour l’homme et faciles à recycler. Dès 2009, pour soulager les utilisateurs et gérer durablement cette ressource, les plasticulteurs ont donc mis en place des filières nationales de récupération. Collectés par ADIVALOR, le principal éco-organisme du monde agricole, les plastiques agricoles usagés sont recyclés à 98 % en France et en Europe. Ils servent à la fabrication de sacs poubelles, de mobilier public… ou de films agricoles.

 width=

Les plastiques agricoles en France en 2016

 width=

Collectes Adivalor

En savoir plus sur les plastiques agricoles.


Le saviez-vous ?

Pour une consommation d’eau équivalente, les films plastiques permettent une augmentation de la température, entre 2 et 10°C selon les cas, paillage ou semi-forçage, ce qui favorise le développement racinaire et la croissance du système aérien de la plante. Sous un paillage plastique, on estime à 15-20 % l’augmentation moyenne minimale du rendement des cultures. En concentrant l’échappement de CO2 sur les points déterminés par l’exploitant au moment de sa plantation, les plastiques agricoles favorisent l’intensification de la photosynthèse. Enfin, pour le consommateur, les plastiques agricoles favorisent l’homogénéisation de la végétation et le calibrage des récoltes.

Sponsorisé par Comité des plastiques en agriculture

Ils vous intéresseront peut-être

2 réponses sur “Les plastiques agricoles sont associés à l’agro-écologie”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *