Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Politique

Le sénateur Didier Guillaume prend la tête du ministère de l’Agriculture

Élevage

La consommation d’œufs « hors cage » devient la norme

Pesticides

Start-up d’État contre le glyphosate : derrière la communication, quelle pertinence ?

Abeilles

Vers la transparence sur l’origine du miel

Élevage

S’engager pour rassurer : la filière viande en pleine mutation

Cultures

SIA 2018 – Relever le défi d’un houblon « made in France »

Le Salon de l'agriculture est l'occasion de mettre en lumière des filières peu connues. Rencontre avec l'association Houblons de France, qui accompagne les brasseurs, mais aussi les agriculteurs souhaitant cultiver le houblon, ingrédient de base de la production de bière.

Par Eloi Pailloux - Publié le 01/03/2018 à 15:32

Commenter

Partager :

Les brasseries artisanales connaissent un essor important. On en recensait 1 247 en janvier 2018, contre moins de 50 en 1998… Leurs dimensions locales et alternatives séduisent les amateurs de bière. Si le débouché existe, la construction d’un projet n’est pas sans difficulté. L’association Houblons de France, créée en 2015, a pour vocation d’accompagner ceux qui souhaitent intégrer cette filière. Parmi les objectifs principaux de l’association : faciliter l’approvisionnement en houblon français, fédérer les différents acteurs, mais aussi favoriser les modes de cultures alternatives aux méthodes conventionnelles ou développer de nouveaux débouchés.

Accompagner également les producteurs

Houblons de France a présenté son action à lors de Salon de l’agriculture, le 26 février sur le stand de MiiMOSA, plateforme de financement participatif ayant permis la concrétisation de plusieurs projets de micro-brasseries. L’occasion de préciser que si l’association compte 280 membres, essentiellement des brasseurs, elle intègre également depuis peu quelques agriculteurs. « La culture de houblon a ses spécificités agronomiques, et toutes les régions ne proposent pas forcément des structures à même d’accompagner ces néo-producteurs », explique Camille Atlani, chef de projet chez Houblon de France. Houblons de France s’efforce d’aider ces agriculteurs, notamment en facilitant les contacts avec des spécialistes.

Début février 2018, l’association a organisé le second « Comice du Houblon » à Paris, moment de rencontre pour les acteurs de la filière. Pour avancer sur l’ensemble des chantiers identifiés, les adhérents ont été invités à construire un plan d’actions, qui sera publié le 18 mars. Plusieurs groupes de travail seront constitués, par thématique. Un bilan sera proposé lors du prochain comice, en février 2019.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *