Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Politique

Les États généraux de l’alimentation sont lancés !

Économique

Les mauvais chiffres de la production agricole 2016

Élevage

États généraux de l’alimentation : la filière bouchère appelle à l’action

Tendances

Marques de distributeurs, un point sur le Made in France

Politique

Stéphane Travert, nouveau ministre de l’Agriculture

Suite au remaniement gouvernemental du mercredi 21 juin 2017, Jacques Mézard cède le ministère de l'Agriculture à Stéphane Travert. Un homme de gauche qui souhaite rétablir le dialogue avec les agriculteurs.

Par Campagnes & Environnement - Publié le 27/06/2017 à 12:42

Commenter

Partager :

Après les législatives, Emanuel Macron et Édouard Philippe ont opéré un remaniement du gouvernement, le mercredi 21 juin 2017. Le ministère de l’Agriculture est confié à Stéphane Travert, qui remplace Jacques Mézard, nommé ministre de la Cohésion des territoires.

 width=

Stéphane Travert, nouveau ministre de l’Agriculture

Un calendrier chargé, et une volonté d’apaisement

Le monde agricole fait face à une crise importante, aggravée par le retard des aides de la Politique agricole commune (Pac) européenne. En réponse à cette crise, Stéphane Travert va poursuivre le travail de Jacques Mézart, en organisant les États généraux de l’alimentation promis par Emmanuel Macron. Dès l’été 2017, ces derniers devraient avoir lieu en deux temps, le premier consacré à la rémunération des agriculteurs et le second à l‘ensemble des valeurs sociales, économiques et environnementales liées à l’alimentation.

Le nouveau ministre, sur la ligne des promesses de campagnes de son président, veut œuvrer dans le dialogue pour une production française compétitive, à la fois par l’innovation et par les complémentarités des différentes agricultures.


Un socialiste frondeur, un marcheur convaincu

Stéphane Travert est né en 1969 dans la Manche. Après des études de droits et de commerce, il retourne dans la Manche, à laquelle il se dit profondément attaché. Il adhère au Parti socialiste en 1988, et devient premier secrétaire de la section de la Manche en 2005. En 2012, il en devient le député, et rejoint les frondeurs à l'arrivé de Manuel Valls à la tête du gouvernement. Il se rapproche alors d'Emmanuel Macron, et participera à la création du parti En marche, dont il est nommé délégué en octobre 2016. Finalement, il est réélu député de la Manche en juin 2017.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *