Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Élevage

Peste porcine africaine : pour préserver ses élevages, la France ferme ses frontières… aux sangliers

Politique

Pesticides et ZNT, le monde agricole insatisfait menace de représailles contre… les stations d’épuration

Pesticides

Derrière la hausse des ventes de pesticides en 2018, plusieurs explications et tendances

Rétrospective

2019, une année d’actualité agricole sur notre site

Politique

Pesticides, insatisfaction générale sur les « zones de non traitement » fixées par le gouvernement

80 000 colonies d’abeilles sauvages en Europe

Par Eloi Pailloux - Publié le 12/12/2019 à 17:13

Commenter

Partager :

Si le déclin des colonies d’abeilles est un sujet largement creusé par la communauté scientifique, ces travaux portent le plus souvent sur l’abeille domestique. Les abeilles sauvages, moins suivies, ont même été un temps considérées comme des espèces éteintes. Une démarche conjointe de quatre pays, l’Allemagne, l’Italie, la République Tchèque et la France, représentée par l’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture (Irstea), donne des nouvelles rassurantes. Il resterait 80 000 colonies en Europe, et si le miel produit n’est pas récolté pour le petit déjeuner, leur activité de pollinisatrices bénéficie bien aux plantes à fleur de leur milieu, notamment dans les zones proches des forêts. Ces colonies montrent en effet un intérêt pour les arbres à cavité. En France, les Vosges et le Jura sont des zones propices. L’Irstea en conclue qu’il est « important de conserver les arbres à cavité et le bois mort dans les forêts exploitées ».

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *