Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Alimentation

En dépassant les 2 milliards d’euros de vente, le commerce équitable franchit un cap inédit en France

Élevage

Réchauffement climatique, la poule déploie ses allèles

Modes de production

Avec l’agroforesterie, La Poste se veut facteur de durabilité

Cultures

La hausse des prix des graines de moutarde pique les industriels du secteur

Bien-être animal

Présidentielle 2022, la sensibilité des candidats à la condition animale passée au crible

900 000 citoyens mobilisés contre le transport d’animaux vivants

Par Laure Hänggi - Publié le 13/01/2022 à 17:15

Commenter

Partager :

Quatre ONG (CIWF, Four Paws, We move Europe, Animals international) ont remis, le 13 janvier au Parlement européen, une pétition signée par 900 000 citoyens demandant l’interdiction de l’exportation d’animaux d’élevage vivants vers des pays tiers. L’institution doit en effet se prononcer dans quelques jours sur le sujet, suite aux recommandations formulées à la suite de l’enquête sur la protection des animaux pendant leur transport au sein et en dehors de l’UE. Selon les ONG, un vote en faveur de cette interdiction pourrait permettre d’envoyer un signal fort à la Commission européenne.

Actuellement, les règles en vigueur autorisent le transport des porcs pendant 24 heures sans interruption, pendant 29 heures avec une heure de pause pour les moutons et les bovins. Des conditions qui seraient source de stress et de blessures, regrettent les ONG, qui militent en faveur de « l’interdiction du transport d’animaux non sevrés et une durée maximale de transport sur de longues distances de huit heures pour les bovins, porcins et ovins adultes et de quatre heures pour les volailles et les lapins ».

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.