Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Pesticides

Le gouvernement veut impulser un nouvel élan pour son site « Sortir du glyphosate »

Initiative

Quand le don de denrées agricoles prend l’aspiration du Tour de France

Politique

Désaccord majeur des filières agricoles françaises sur le Mercosur

Bio

Un menu bio nécessite moins de surfaces agricoles, d’énergie et émet moins de gaz à effet de serre (étude)

Cultures

La lavande a pratiquement doublé ses surfaces françaises en dix ans

Bioéconomie

À Marseille, Oléo-Déclic recycle l’huile de friture

L'association Oléo-Déclic, à Marseille, a trouvé une solution astucieuse : pallier au gaspillage en créant de l'énergie. Une idée lumineuse, qui réchauffe.

Par Campagnes & Environnement - Publié le 07/11/2017 à 14:33

Commenter

Partager :

Forts de leurs recherches et de leurs investigations, les trois salariés à temps plein de l’association Oléo-Déclic, ont mis au point un système de collecte d’huiles de friture usagées pour en faire une source d’énergie renouvelable de proximité. Leur devise : « une goutte d’huile recyclée, une goutte de pétrole en moins ». Pour un litre d’huile alimentaire usagée recyclée, c’est l’émission de près de 7 kilogrammes de CO2 qui est évitée. Les bénéficiaires de cette méthode de chauffage durable sont nombreux, d’abord les restaurateurs qui y trouvent un débouché vertueux, les utilisateurs de biocombustibles peuvent désormais disposer d’une énergie neutre en carbone, et indirectement les collectivités territoriales locales qui voient leur empreinte écologique réduite d’autant. L’association a par ailleurs eu un véritable rôle d’influence puisqu’elle a notamment été à l’origine de l’obtention d’une modification réglementaire au niveau national à l’été 2016.

Pour plus d’information : www.oleodeclic.org

Alors que se poursuivent les États généraux de l’alimentation, afin de concilier rémunération des producteurs, agriculture respectueuse de l’environnement, à même de nourrir en quantité et en qualité, en favorisant l’économie sociale et solidaire, la Fondation Daniel et Nina Carasso a édité une brochure détaillant de multiples initiatives allant dans ce sens. Nous en reprenons ici plusieurs exemples.

L.D.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *