Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Pesticides

Le gouvernement veut impulser un nouvel élan pour son site « Sortir du glyphosate »

Initiative

Quand le don de denrées agricoles prend l’aspiration du Tour de France

Politique

Désaccord majeur des filières agricoles françaises sur le Mercosur

Bio

Un menu bio nécessite moins de surfaces agricoles, d’énergie et émet moins de gaz à effet de serre (étude)

Cultures

La lavande a pratiquement doublé ses surfaces françaises en dix ans

Circuits courts

Argenteuil, un marché de quartier redynamisé par les producteurs locaux

Située dans la grande couronne parisienne, Argenteuil s'appuie sur les aliments produits à moins de cent kilomètres pour stimuler un de ses marchés de quartier en perte de vitesse. Pari réussi pour cette commune qui cherche à renouer avec un passé agricole.

Par Eloi Pailloux - Publié le 21/03/2019 à 15:57

Commenter

Partager :

Les produits du marché viennent d’exploitations situées à moins de 100 km d’Argenteuil.

Promouvoir et valoriser les produits locaux, le circuit-court et le bien manger. En matière de politique alimentaire, la commune d’Argenteuil (Val d’Oise) se donne des objectifs ambitieux ! Et qui passent par l’associatif. Association pour la promotion des produits locaux, La Brouette toquée a vu le jour début 2019. Elle apporte son soutien au Collectif du marché, plus implanté et mobilisé depuis trois ans pour faire renaître de ses cendres le marché de la Colonie.

Labélisé « Mangeons local en Île-de-France »

« En voie de disparition » courant 2016, ce marché de quartier créé en 1909 retrouve une deuxième jeunesse depuis. Avec une ligne de conduite : créer des liens de confiance avec les producteurs et apporter aux habitants près de chez eux des produits de proximité, provenant de de 50 à 100 km maximum. La valeur ajoutée de

La renaissance du marché de la Colonie offre un débouché à des yaourts produits localement.

La Brouette toquée se joue précisément sur cet aspect. L’association a obtenu le label régional « Mangeons local en Ile-de-France », dont le rayonnement profite au marché.

Promouvoir la gastronomie locale

Pour Argenteuil, commune agricole qui produisait autrefois du vin, des asperges ou encore des figues, la démarche est aussi l’occasion de remettre certaines spécialités gastronomiques en avant. « Le marché de la Colonie promeut des produits locaux comme les yaourts Quart de lait fabriqués à Argenteuil », se félicite ainsi Georges Mothron, maire d’Argenteuil. Au-delà de ces caractéristiques « locales », le marché fait également la part belle aux aliments biologiques ou raisonnés, mais aussi à la vie de quartier : associations locales culturelles, solidaires et artistiques répondent également présentes.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *