Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Modes de production

Le bio bat des records en 2018

Pesticides

Pour la première fois, un pesticide jugé perturbateur endocrinien est retiré du marché

Communication

Les laiteries ouvrent leurs portes au grand public jusqu’au 5 juin

Politique

Bio, bien-être animal, OGM, pesticides… l’opinion des Français éclairée par un sondage

Labels

Le commerce équitable connaît une croissance « exceptionnelle » en 2018

Politique

Bio, bien-être animal, OGM, pesticides… l’opinion des Français éclairée par un sondage

À quelques jours du vote, l'association Agir pour l'Environnement a commandé un sondage à l'Ifop, pour sensibiliser les candidats à l'opinion des Français sur quatre thématiques agricoles : Bio, bien-être animal, OGM, pesticides.

Par Eloi Pailloux - Publié le 22/05/2019 à 07:00

Commenter

Partager :

Agir pour l’Environnement souhaite peser sur les programmes des candidats aux élections européennes, et notamment leurs projets pour l’agriculture. Pour ce faire, l’association a commandé un sondage à l’Ifop, traitant quatre thèmes : l’agriculture bio, le bien-être animal, les pesticides, les OGM. Sans surprise, les réponses des sondés montrent leur attachement aux deux premiers, et leur rejet des deux derniers…

Haro sur les OGM et les pesticides

Pour 89 % des personnes interrogées, « l’interdiction totale des pesticides chimiques en Europe » est à instaurer d’ici à cinq ans, quand 8 % seulement n’y sont pas favorables (3 % ne se prononcent pas). La même proportion de l’échantillon se positionne pour plus de transparence sur les produits carnés commercialisés, plébiscitant l’obligation d’un étiquetage « bien-être animal ». Agir pour l’Environnement cite comme exemple la démarche de Casino, qui a lancé en 2018 un tel étiquetage, avec quatre niveaux de qualité notés de A à D, appliquée aujourd’hui sur ses poulets, entiers et pièces.

Le sondage confirme l’attachement des Français au bio : 73 % d’entre eux sont favorables à ce que les subventions publiques, notamment ceux de la Politique agricole commune (Pac) aillent prioritairement aux producteurs bio. Enfin, 82 % des sondés sont favorables à une interdiction de l’importation d’OGM en Europe, et 81 % estiment important d’interdire totalement l’utilisation de cultures OGM, même dans l’alimentation animale.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *