Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Pesticides

Le gouvernement veut impulser un nouvel élan pour son site « Sortir du glyphosate »

Initiative

Quand le don de denrées agricoles prend l’aspiration du Tour de France

Politique

Désaccord majeur des filières agricoles françaises sur le Mercosur

Bio

Un menu bio nécessite moins de surfaces agricoles, d’énergie et émet moins de gaz à effet de serre (étude)

Cultures

La lavande a pratiquement doublé ses surfaces françaises en dix ans

Circuits courts

Biocoop veut atteindre 900 magasins bio d’ici à 2025

Le réseau Biocoop annonce un développement de ses magasins pour 2019. La structure lance des prototypes innovants, toujours sur sa stratégie de produits 100 % bio et équitables.

Par Stéphanie Ayrault - Publié le 28/03/2019 à 16:45

Commenter

Partager :

L’équipe dirigeante de Biocoop. De gauche à droite : Marc Morelle, vice-président, Orian Porta, directeur général, Gilles Baucher, directeur du réseau et Pierrick de Ronne, président.

« Nous défendons une politique de produits de qualité, 100 % bio, non OGM, locaux et de saison », explique Pierrick de Ronne, nouveau président de Biocoop, lors d’un point annuel organisé à Paris le 28 mars 2019. Fraîchement élu, le 27 mars, il remplace Claude Gruffat qui a décidé de s’investir dans la campagne pour les européennes.

Commerce bio et équitable

« Nous voulons consolider nos approvisionnements et accompagner la structuration des filières sur le territoire, avec une stratégie commerciale plus juste », ajoute Marc Morelle, vice-président de Biocoop. Le modèle coopératif englobe 20 groupements agricoles et 3600 fermes sociétaires. Et ça marche. 74 ouvertures sont prévues en 2019, s’ajoutant au 560 points de vente déjà présents fin 2018. L’objectif est d’atteindre plus de 900 magasins d’ici à 2025. La structure innove pour accroître sa présence en France. Elle entend d’abord renforcer son maillage territorial, notamment dans des villes où le réseau n’est pas encore présent.

Des boucheries et des boulangeries Biocoop

Dans les zones plus rurales, elle va tester l’implantation de magasins dits « satellites », ouverts seulement à des moments stratégiques de la semaine. « Une excellente manière de recréer du lien social » explique Gilles Baucher, directeur du réseau. Autre nouveauté : Biocoop va développer des magasins au format artisanal de type boulangeries, boucheries, poissonneries ou encore cavistes. « La première boucherie ouvrira en mai dans les communes des Ponts-de-Cé près d’Angers », précise Gilles Baucher. Des corners, soient des petits points de vente, devraient voir le jour chez des producteurs bio, dans des centres culturels, des restaurants, etc.

Lutter contre le gaspillage alimentaire

Parce que le gaspillage alimentaire est un des axes majeurs pour Biocoop, la structure va ouvrir un magasin nommé « ADN », ou « Anti déchets nation ». « Ce sera un laboratoire regroupant toutes les solutions pour arriver à zéro déchets, ajoute Gilles Baucher. Comme son nom, l’indique, il ouvrira à Nation à Paris. »

Ils vous intéresseront peut-être

2 réponses sur “Biocoop veut atteindre 900 magasins bio d’ici à 2025”

Répondre à EDITH BRUNNER Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *