Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Cultures

Des premières moissons en demi-teinte

Élevage

Bien-être animal, le camion abattoir trace sa voie

Politique

Accord européen « historique », quelle part pour l’agriculture ? 

Politique

Le nouveau Premier ministre précise sa vision de l’agriculture

Alimentation

Le bio présent sur 2,3 millions d’hectares

40 % de viande bovine Label Rouge en 2023

Par Laure Hänggi - Publié le 10/10/2019 à 16:57

Commenter

Partager :

L’interprofession du bétail et des viandes (Interbev) a de grandes ambitions, notamment en ce qui concerne la montée en gamme des produits de la filière. En parallèle de son souhait de doubler le volume de sa production de viande bio, elle veut également atteindre les 40 % de viandes bovines sous Label Rouge en 2023, contre 3 % actuellement. Dans ce cadre, Interbev a développé le projet Oeko-Beef, lauréat d’un appel à projet de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) sur la performance environnementale des produits alimentaires.

Son objectif : écoconcevoir un Label Rouge « revisité et renouvelé », avec l’ensemble des acteurs de la filière. Pour cela, un travail de révision du socle commun de tous les labels rouges bovins a été initié auprès de l’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO). Les évolutions envisagées concernent l’alimentation des animaux, l’intégration progressive d’indicateurs sur le bien-être animal ou l’obligation de contractualisation avec la prise en compte des coûts de production. Oeko-Beef doit également aboutir à une évaluation environnementale plus précise des viandes rouges, en intégrant notamment les critères de la biodiversité et de la qualité des sols.

Source : Interbev

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *