Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Politique

Pesticides, le Conseil d’État veut des textes plus stricts pour la protection des riverains

Politique

Julien Denormandie acte la fin du broyage des poussins mâles en 2022

Filières

Huiles essentielles, une nouvelle réglementation menace la filière

Alimentation

Planet-score, le nouvel affichage environnemental de l’Itab et des ONG

Bio

Bio, le marché augmente de 10,4 % en 2020

Labels

Commerce équitable, un chiffre d’affaires de 1006 millions d’euros en France pour l’ONG Max Havelaar

Alors que la crise sanitaire a bouleversé le marché de l’alimentation, qu’en est-t-il des produits labellisés commerce équitable ? Dans son rapport annuel 2020 publié en juin 2021, l'ONG Max Havelaar affirme que le contexte n’a pas freiné la croissance du secteur. Il lui a même été bénéfique pour certains produits, comme le café et les bananes. Le chiffre d’affaires a ainsi augmenté de 12% en France, par rapport à 2019.

Par Romane Gentil - Publié le 30/06/2021 à 16:24

Commenter

Partager :

Dans son baromètre de la transition alimentaire publié en mai 2020, l’ONG Fairtrade/Max Havelaar mettait en avant la résilience des filières du commerce équitable face à la crise sanitaire. Le rapport annuel de 2020, publié en juin 2021, rejoint cette idée : l’année a été bénéfique pour les produits labellisés.

Le chiffre d’affaires français en hausse de 12 %

En France, la crise sanitaire a largement profité au secteur de la grande distribution, bénéficiant ainsi à la vente de produits de commerce équitable. Le chiffres d’affaires pour 2020 des produits labellisés Fairtrade/
Max Havelaar a été de 1006 millions d’euros, soit 12% de plus qu’en 2019. Le nombre de ces produits a également augmenté ( +23%), et 36 entreprises ont choisi de s’engager aux côtés de l’ONG. Elles sont maintenant 329. Plus précisément, les ventes de cacao ont augmenté de 23%. Celles de bananes françaises ont atteint 84 000 tonnes fin 2020 (4% de plus qu’en 2019), et ont connu un engagement croissant des enseignes de distribution. Quant aux ventes de café, elles ont connu une hausse de 9%, et plus de 100 entreprises voient aujourd’hui leurs produits labellisés. Les conditions de confinement ont aussi enclenché des changements de consommations : les Français ont bu davantage de boissons chaudes et acheté plus de vrac.

Des aides déployées dans le monde pendant la crise sanitaire

La crise sanitaire a représenté un véritable défi pour les filières agricoles à travers le monde. Pour les soutenir, l’ONG a déployé une aide de 15 millions d’euros, couplée à une prime collective déjà en place. Ce soutien a contribué notamment à une croissance des ventes à l’échelle mondiale, dans les secteurs du café (+5%), des bananes (+9%) et du coton ( + 0,75%) labellisés.

Une stratégie pour 2021-2025

Actuellement, 35000 produits sont labellisés à travers le monde. Pour aller plus loin, l’ONG a défini une nouvelle stratégie pour la période 2021-2025. Un des objectifs majeurs est de poursuivre le changement d’échelle des filières équitables, notamment en se concentrant sur le « juste prix au producteur ».

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *