Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Pesticides

Le label « Zéro résidu de pesticides » revendique un déploiement positif après moins de deux ans

Pesticides

Riverains et pesticides, dix-huit départements ont leur charte de bon voisinage

Climat

Rémi, agriculteur participant à la Convention citoyenne pour le climat : « Je n’ai pas hésité une seconde ! »

Communication

#AgriLoving, la campagne de communication positive au ton décalé

Modes de production

« Les pouvoirs publics doivent nous laisser la possibilité d’adopter des critères environnementaux »

Climat

Cop23 : l’agriculture s’invite (enfin) dans les négociations climatiques

C'est une première. La spécificité de l'agriculture, à la fois émettrice des gaz à effets de serre, porteuse de solutions et victime des changements climatiques, a été officiellement retenue lors de la COP23, du 6 au 18 novembre.

Par Eloi Pailloux - Publié le 23/11/2017 à 17:21

Commenter

Partager :

Marquée par le retrait des États-Unis de l’accord de Paris, la Cop23 a également laissé entrevoir une prise en compte plus importante de l’agriculture. Attendu depuis plusieurs années, un programme de travail sur l’agriculture et la sécurité alimentaire a ainsi fait son apparition dans les négociations climatiques. Un changement souligné par Stéphane Travert devant la presse, le 16 novembre : « La vulnérabilité de l’agriculture face aux changements climatiques, et l’importance cruciale de l’enjeu alimentaire ont été actées, c’est une bonne nouvelle ! »

Le ministre n’a pas manqué non plus de rappeler que les États généraux de l’alimentation en France étaient une voie de dialogue exemplaire qui englobait, dans son volet « durabilité de l’agriculture », les enjeux climatiques.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *