Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Pesticides

Riverains et pesticides, dix-huit départements ont leur charte de bon voisinage

Climat

Rémi, agriculteur participant à la Convention citoyenne pour le climat : « Je n’ai pas hésité une seconde ! »

Communication

#AgriLoving, la campagne de communication positive au ton décalé

Modes de production

« Les pouvoirs publics doivent nous laisser la possibilité d’adopter des critères environnementaux »

Nouvelles technologies

« La nutrition n’est pas le seul critère de choix lors de l’achat », Laurent Pasquier, co-fondateur de C’est qui le patron ?!

En ville

Des champignons et des endives bio cultivés dans un parking parisien

Une ferme urbaine, bio et souterraine : c'est le principe de la Caverne, qui s'est installée il y a deux ans dans un parking de Paris. La structure, qui écoule sa production en circuits courts, produit des endives et des champignons.

Par Laure Hänggi - Publié le 30/09/2019 à 18:21

Commenter

Partager :

Deux types de champignons sont cultivés dans la Caverne : des morilles et des shiitakés. Ils sont installés dans des blocs de fumier, sur des étagères.

De grandes avenues et des immeubles qui s’élancent vers le ciel. Difficile d’imaginer une ferme dans le quartier de la porte de la Chapelle, dans le nord de Paris (18e). Et pourtant ! Installée dans un parking souterrain, sur une surface de 3500 m², la Caverne est la première ferme souterraine de la capitale. « Il y a 600 hectares de parking souterrain dans Paris aujourd’hui, soit l’équivalent de la surface du maraîchage à Paris au XIXe siècle », souligne Jean-Noël Gertz, co-fondateur de cette ferme atypique. Le site a été attribué dans le cadre de l’appel à projet Parisculteurs. Les porteurs du projet, qui hébergent également d’autres structures d’agriculture urbaine, ont investi les lieux en 2017.

Production d’endives et de champignons

La ferme a produit, en 2018, 60 tonnes d’endives et 25 tonnes de champignons, selon les pratiques de l’agriculture biologique. Une exception au règlement permet en effet de cultiver ces légumes en hors-sol et en bio. Les racines sont importées depuis le nord de la France. Un tiers de cette production est écoulée en vente directe. Le reste est vendu dans des épiceries, des magasins spécialisés ou à travers la coopérative bio d’Île-de-France. La Caverne s’est également associée avec 42 autres structures pour créer un magasin de producteurs dans Paris. Fort de ses premiers succès, la Caverne va ouvrir une champignonnière de 2000 m² dans le 19e arrondissement prochainement.

Ils vous intéresseront peut-être

Une pensée sur “Des champignons et des endives bio cultivés dans un parking parisien”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *