Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Communication

Les laiteries ouvrent leurs portes au grand public jusqu’au 5 juin

Politique

Bio, bien-être animal, OGM, pesticides… l’opinion des Français éclairée par un sondage

Labels

Le commerce équitable connaît une croissance « exceptionnelle » en 2018

Biodiversité

Un rapport d’experts alerte sur l’érosion de la biodiversité (IPBES)

Communication

Agriculture et fake news scientifiques, une tendance difficile à enrayer

Initiative

Des notes « attentes sociétales » pour les aliments, le pari de Ferme France

Ferme France, association lancée il y a un an, construit un référentiel pour donner une note « attentes sociétales » aux produits alimentaires. Le but : rendre plus visibles, et lisibles, les démarches positives et vertueuses de l'industrie agroalimentaire. Une première version de cet outil a été présentée le 5 février.

Par Laure Hänggi - Publié le 06/02/2019 à 19:10

Commenter

Partager :

Demain, peut-être, deux étiquettes aideront les consommateurs à se décider dans les rayons : le prix, mais aussi la note « sociétale » des produits, qui correspond aux réponses apportées par un produit aux attentes du consommateurs (sociales, environnementales…). C’est en tout cas le souhait de l’association Ferme France, officiellement lancée il y a un an, lors de l’édition 2018 du Salon de l’agriculture. Celle-ci avait alors annoncé son intention d’élaborer un référentiel permettant de donner une note unique aux produits alimentaires. « C’était un rêve, une utopie il y a deux ans. Aujourd’hui nous sommes sûrs de pouvoir passer du côté de la réalité », se réjouit François Attali, président de l’association, lors d’un point d’étape organisé le 5 février, à Paris.

Regagner la confiance des consommateurs

François Attali, président de Ferme France, Capucine Laurent, directrice général, Maximilien Rouer, porte-parole, le 5 février.

À l’origine de cette démarche, un constat multiple. Celui d’une pression sociétale croissante, accompagnée de la perte de confiance des consommateurs, et l’absence de visibilité des initiatives tentant de répondre aux deux précédents facteurs. L’association s’engage alors à construire un référentiel qui permettrait de donner une note sur 100 aux produits. Une première version de cet outil a été dévoilée ce 5 février. Celui-ci est composé de 185 catégories d’actions, réparties en six enjeux : environnement, nutrition et santé humaine, bien-être animal et conditions de travail, traçabilité, équité et contribution à l’économie française, intérêt général.

Une autoévaluation, doublée d’un audit

Les entreprises sont invitées à se donner une note entre 0 et 4 pour chaque critère, un travail qui sera ensuite vérifié via un audit indépendant. « Il est probable qu’au début, les mauvaises notes ne soient pas mises. Mais au final, comme cela a été le cas avec l’étiquette énergie dans l’électroménager, une mauvaise note inspirera moins de méfiance qu’une absence de note », assure François Attali. Ferme France va désormais travailler à passer d’un référentiel d’action à un référentiel de valeur, via la hiérarchisation des critères. Afin de mener à bien cette tâche, une consultation citoyenne sera lancée au Salon de l’agriculture 2019. La structure réfléchit aussi à constituer des jurys citoyens, mais pas avant 2020.

Un exemple de notation.

Les premiers produits présentés au Salon de l’agriculture

Les vingt premiers produits notés seront présentés lors de l’édition 2019 du Salon de l’agriculture. Il s’agit de références de jambon de porc, de poulet, de pain et de lait. À terme, l’association aimerait que la note couvre l’ensemble des rayons. Pour l’instant, celle-ci compte 33 adhérents, du secteur de la distribution, de coopératives, de start-up et d’ONG. « Le consommateur ne va pas tout comprendre de suite, nous allons travailler pour que la note sociétale devienne une évidence. C’est un projet qui va se construire sur les dix prochaines années », conclut le président de l’association.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *