Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Alimentation

Educ’Agrifood, lancement d’une consultation nationale sur l’éducation à l’alimentation

Bio

Malgré la crise sanitaire, les consommateurs de bio toujours au rendez-vous

Politique

Le Conseil d’Etat juge « illégal » l’étiquetage de l’origine du lait

Labels

Zéro résidu de pesticides, des ventes en hausse en 2020

Initiative

Un tour de France en tracteur pour rencontrer les « agri’novateurs »

Initiative

Dictionnaire de l’agroécologie, les lauréats du jeu-concours dévoilés !

Après plusieurs mois de travail, les étudiants lauréats du concours organisé par le dictionnaire de l'agroécologie ont été dévoilés le 2 février. 30 groupes issus de neuf écoles s'affrontaient autour de la définition de sept thèmes du domaine de l'agroécologie. 

Par Yasemine Sunar - Publié le 04/02/2021 à 17:17

Commenter

Partager :

Qu’est ce que la résilience, la sobriété, l’agriculture à énergie positive, la prophylaxie, la conservation de la biodiversité, le design agroécologique et les traitements alternatifs des maladies en élevage ? Ces sept termes du domaine de l’agroécologie étaient à définir lors du premier jeu-concours du dictionnaire d’agroécologie organisé par l’Inrae, le programme PSDR Occitanie et l’alliance Agreenium. Entre octobre et mi-novembre 2020, 30 groupes participants, 9 écoles et 137 étudiants des réseaux Agreenium et FranceAgro ont concouru pour définir ces termes. 10 scientifiques de l’Inrae et d’Agreenim constituaient le jury. Les clés de la réussite ? La pertinence du fond, la capacité de vulgarisation en 300 mots maximum et les choix bibliographiques ont été particulièrement valorisés.

Agriculture à énergie positive en haut du podium

Le premier prix est attribué aux 5 étudiantes de l’INP-ENSAT, pour la définition d’« Agriculture à énergie positive », encadré par l’enseignant-chercheur Jean-Pierre Sarthou. Arrivent en 2ème et 3ème places, les groupes des écoles de INP-Purpan et de l’ENSAIA-Université de Lorraine ayant défini respectivement « Design agroécologique » et « Traitements alternatifs des maladies en élevage ». 

Les sept groupes finalistes avaient eu une dernière chance de défendre leur définition le 22 janvier dernier. Chaque groupe a ensuite été accompagné par l’un des membres du jury pour retravailler sa définition jusqu’à ce qu’elle réponde au cahier des charges exigeant du dictionnaire de l’agroécologie. Les lauréats ont finalement été dévoilés le 2 févier. Guy Richard, directeur de l’expertise et de la prospective à l’Inrae, parrain du jeu-concours  salue « la richesse de l’interaction entre la formation et la recherche ». L’intérêt de cette initiative comme outil pédagogique a également été souligné. « Le travail personnel que le jeu nécessite de fournir est très bénéfique pour l’apprentissage des notions liées à l’agroécologie », estime ainsi Alain Duclos de l’Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse.

Les nouvelles définitions du dicoAE

Le dictionnaire d’agroécologie sera désormais enrichie de ces définitions :

« L’agriculture à énergie positive » est définie comme un mode de production agricole qui se base sur trois principes : réduire les consommations d’énergie, récupérer de l’énergie et produire de l’énergie.

« Le design agroécologique » est caractérisé comme étant une démarche de conception d’un agroécosystème durable qui s’appuie sur les interactions bénéfiques entre les éléments qui le constituent. Cette démarche se repose sur des exigences de résilience, d’autonomie des exploitations et des territoires.

« Les traitements alternatifs des maladies en élevage » sont déterminés par des pratiques thérapeutiques majoritairement préventives qui complètent voire se substituent à la médecine conventionnelle pour lutter contre les maladies transmissibles en élevage.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *