Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Modes de production

L’Occitanie s’engage pour structurer l’agrivoltaïsme

Coronavirus

Le confinement aurait poussé les Français vers des aliments plus responsables

Politique

Covid-19, comment l’Île-de-France soutient ses agriculteurs

Coronavirus

Les filières fromages AOP en difficulté face au Covid-19

Coronavirus

Terrena fait le pari de la souveraineté alimentaire

Initiative

Face au coronavirus, des agriculteurs appellent à la solidarité en faisant don de leurs masques

Alors que l'épidémie du coronavirus Covid-19 progresse sur le territoire français, le personnel soignant alerte sur le manque à venir d'équipements de protection adéquats. Face à cette situation, des agriculteurs ont décidé de se mobiliser, en faisant don de leurs masques FF2P, les seuls aujourd'hui reconnus comme véritablement efficaces pour se protéger du virus.

Par Laure Hänggi - Publié le 18/03/2020 à 12:21

Commenter

Partager :

Alors que le président de la République, Emmanuel Macron a annoncé, le 16 mars, des mesures de confinement pour ralentir la propagation du coronavirus Covid-19, le personnel médical et hospitalier alerte sur l’inquiétante baisse des stocks des équipements de protection. Avec en premier lieu les masques FF2P, les seuls à protéger efficacement du virus. Face à cette situation, des agriculteurs ont décidé de se mobiliser et faire preuve de solidarité.

« Des masques pour la vie »

De nombreux exploitants possèdent en effet ces masques, qu’ils utilisent pour se protéger des particules de poussière, plus fines que le virus. Dans ce cadre, la section Centre-Val-de-Loire du syndicat Jeunes agriculteurs a lancé un appel, le 17 mars, intitulé « Des masques pour la vie ! ». L’initiative vient de Baptiste Menon, le secrétaire général des JA de la région Centre, qui a expliqué sur Twitter avoir fait don de ses masques à un établissement médical proche de chez lui.

Aujourd’hui, j’amène mes #masquesFFP2 au corp medical, #solidarite et j’invite tous les agriculteurs à regarder leurs stocks de masques pour les offrir à ceux qui nous sauvent, ceux qui en ont le plus besoin aujourd’hui ! 👍👍👍😷 pic.twitter.com/9rTXIhV0eQ

— 👨‍🦰🚜🇫🇷Menon Baptiste 🇫🇷🚜👨‍🦰 (@BaptisteMenon) March 17, 2020

« L’idée m’est venue en discutant avec un membre de ma famille qui est anesthésiste-réanimateur à Clermont-Ferrand, et qui m’a fait part du sérieux de la situation, explique à Culture Agri Baptiste Menon. Compte tenu de mes responsabilités, je me suis dit qu’il fallait agir ! » Il contacte alors les hôpitaux et l’agence régional de santé pour voir la marche à suivre. « L’ARS m’a indiqué avoir 3 jours de stocks donc ça leur va bien », indique Baptiste Menon, qui précise que l’utilisation des masques est aujourd’hui rationné à un par jour. « Nous n’en avons pas beaucoup dans nos exploitations, mais cela peut contribuer à sauver ceux qui nous sauvent », explique l’agriculteur.

Continuer à produire

Baptiste Menon espère maintenant que la dynamique va s’étendre à d’autres régions ou à d’autres secteurs d’activité, tels que la maçonnerie, où ces masques sont aussi utilisés. Des échanges ont eu lieu avec la direction nationale du syndicat. « On espère que ça va servir ! » L’agriculteur explique enfin avoir conserver quelques masques pour lui et sa famille. « Nous devons aider les autres mais aussi pouvoir continuer à produire, notre rôle est de nourrir la population. »

J’invite tous les pro agricoles à donner à nos médecins des masques FFP2 et FFP3 ou autres qui sont encore en pénurie en stade 3! Bcq ne se doutent pas en avoir ds les fermes ou en coopératives! Aidons les! #SolidariteCOVID19 @DocArnica @docteurlapinou @emma_ducros

— Cécile Jarosz (@JaroszCecile) March 16, 2020

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *