Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Initiative

Quand la Route du Rhum met en lumière le lin et des abeilles

Bioéconomie

Une coopérative teste un biocarburant issu des effluents d’abattoir

Initiative

Portrait – Benjamin Foudral, conservateur agricole

Energie

Le ciel se dégage pour l’agrivoltaïsme

Alimentation

JO 2024, la France veut une alimentation locale et durable

cereales

Un biscuit relève les défis anti-gaspi et d’intégration des travailleurs handicapés

La Biscuiterie Handi-Gaspi conjugue la valorisation de pains bio non-consommés avec l'intégration d'une trentaine de personnes en situation de handicap mental et psychique. Une formule inhabituelle qui rencontre un certain succès d'estime et commercial.

Par Eloi Pailloux - Publié le 21/10/2022 à 16:37

Commenter

Partager :

Se nourrir en contribuant à l’emploi de personnes handicapées, et à la lutte contre le gaspillage alimentaire. Un défi qui a des allures de grand écart, et relevé par les biscuits de la gamme Kignon. La Biscuiterie Handi-Gaspi, qui les produit, a démarré son activité en septembre 2021. Un an plus tard, ses produits sont proposés dans près de 400 magasins bio en France. Mais quels sont les rouages de ce concept si singulier ?

30 t de pain récupérés, 30 travailleurs handicapés

Une fois n’est pas coutume dans cette rubrique De la fourchette à la fourche, l’histoire ne passe pas par les parcelles agricoles. C’est du côté des invendus de boulangeries nantaises que tout débute. Un gisement très vaste, puisque 600 millions de baguettes sont perdues chaque année en France. En l’occurrence, la Biscuiterie Handi-Gaspi collecte chaque année 30 tonnes de pain bio pour en faire de la farine recyclée, ingrédient des biscuits Kignon.

Kignon

Concernant l’inclusion sociale, la biscuiterie s’appuie sur une trentaine de personnes en situation de handicap mental et psychique d’un établissement et service d’aide par le travail, Esat. Chaque étape du process de fabrication a été adaptée spécifiquement, et l’ensemble des travailleurs a été formé.

Vers une duplication dans d’autres régions

Le succès du concept n’est pas seulement commercial : Kignon a remporté de nombreux prix dans les domaines agro-alimentaire et social. Et l’histoire ne s’arrête pas là, puisque l’objectif annoncé par la Biscuiterie Handi-Gaspi est de dupliquer son modèle dans différentes régions. Avec l’ambition d’élargir la palette de produits à valoriser : drêches de brasserie, huile de coco, marc de pommes, poudres de noix et noisettes…

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.