Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Modes de production

L’agriculture, sujet prioritaire d’une consultation citoyenne sur l’environnement

Modes de production

L’Occitanie s’engage pour structurer l’agrivoltaïsme

Coronavirus

Le confinement aurait poussé les Français vers des aliments plus responsables

Politique

Covid-19, comment l’Île-de-France soutient ses agriculteurs

Coronavirus

Les filières fromages AOP en difficulté face au Covid-19

Bio

La collecte de céréales bio, doublée en quatre ans

De plus en plus de céréales bio poussent chaque année en France. Si les volumes collectés ont doublé en quatre ans, la part relative du bio, dans le paysage céréalier français, reste très secondaire (1,5 %).

Par Julia Landrieu - Publié le 20/11/2018 à 17:46

Commenter

Partager :

La collecte de céréales bio pour la la campagne de commercialisation 2018/2019 devrait baisser selon les prévisions de FranceAgriMer. Le 14 novembre, l’établissement national des produits de l’agriculture et de la mer explique cette baisse par les conditions humides du printemps qui ont pénalisé les rendements. Tout en soulignant que la tendance, sur plusieurs années, est positive : la collecte a doublé en quatre ans, selon la structure.

Une part encore marginale sur le volume total

Dans le détail, les chiffres de FranceAgriMer illustrent des disparités entre les différentes espèces de céréales. La part du bio est importante dans la collecte des céréales « secondaires » comme le triticale, le riz, le sarrasin et le seigle, où il couvre entre 10 à 25 % des volumes collectés. À l’inverse, le bio ne pèse que pour 0,49 % de la collecte nationale de blé tendre, 0,35 % pour l’orge et 0,8 % pour le maïs.

Sur 2017/2018, le bio ne représentait que 1,5 % de la collecte de céréales.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *