Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Labels

Le commerce équitable connaît une croissance « exceptionnelle » en 2018

Biodiversité

Un rapport d’experts alerte sur l’érosion de la biodiversité (IPBES)

Alimentation

Approvisionnement en restauration collective, le privé a aussi un rôle à jouer

Politique

Transition écologique, un Grand débat mais de petites mesures, selon les ONG environnementales

Communication

Agriculture et fake news scientifiques, une tendance difficile à enrayer

Modes de production

La Gironde mobilisée pour des pratiques agricoles respectueuses de la biodiversité

Mettant en avant sa volonté de préserver la biodiversité sur son territoire, le département de la Gironde a développé plusieurs dispositifs de soutien aux pratiques agricoles durables. Panorama de ces démarches.

Par Laure Hänggi - Publié le 28/03/2019 à 17:26

Commenter

Partager :

Souhaitant accompagner le développement d’une agriculture vertueuse et respectueuse de l’environnement, le département de la Gironde a mis en place plusieurs dispositifs à destination des agriculteurs et des collectivités. Le plus gros investissement réside dans le soutien des viticulteurs et des collectivités souhaitant évoluer vers le « zéro herbicide ».

500 000 euros ont ainsi été engagés à cette fin par le département, depuis le lancement de la démarche en 2017. La filière viticole peut également bénéficier d’aides pour développer l’agroforesterie, l’implantation de haies, favoriser la lutte biotechnique ou la mise en place de pratiques agricoles durables, financées à hauteur de 30 à 70 %.

Faciliter l’installation en bio

Autre action phare, le département a modifié en 2019 son régime d’aide pour renforcer le soutien à l’agriculture biologique. Le niveau d’aide est ainsi passé à 40 % pour les maraîchers bio, contre 20 % pour les conventionnels. Huit jeunes maraîchers ont également été accompagnés dans la création de leur exploitation. Un soutien qui concerne également l’élevage : 10 éleveurs bio ont été soutenus à hauteur de 10 000 € en 2018. Plusieurs structures professionnelles agissant en faveur de l’agriculture biologique bénéficient aussi de ce soutien départemental.

Sensibiliser les citoyens

Les Girondins non-agriculteurs ne sont pas exclus de cette démarche. Le département a en effet mis à disposition une exposition itinérante, intitulée « Les pesticides c’est pas automatique ». Le but : sensibiliser le plus grand nombre sur l’utilisation des pesticides et leurs alternatives. Une trentaine de journées d’animation ont été organisées en 2018, prises en charge par le département.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *