Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
ÉconomieInitiative

Des agriculteurs bretons et mayennais à la recherche de financeurs pour rémunérer leurs services environnementaux

Initiative

Deux semaines à vélo pour des rencontres entre agriculteurs et consommateurs

Initiative

« Hectar propose des formations agricoles avec une approche projet », selon son directeur

Élevage

Alexis Phelut, finaliste des JO de Tokyo et agriculteur à temps partiel

Politique

Pesticides, le Conseil d’État veut des textes plus stricts pour la protection des riverains

Politique

L’agriculture reçoit 1,2 Mrd € dans le Plan de relance

Le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, a détaillé le volet agricole du Plan de relance, dans la foulée de sa présentation globale par le Premier ministre, Jean Castex, le 3 septembre. Articulé autour de trois grands axes, il donne la priorité à la souveraineté alimentaire, la transition agroécologique et l’adaptation au changement climatique.

Par Laure Hänggi - Publié le 03/09/2020 à 20:15

Commenter

Partager :

Pour relancer l’économie après le coup de massue portée par la Covid-19, le Gouvernement a élaboré un plan de relance de 100 milliards d’euros. Présenté le 3 septembre, il comprend un volet agricole, pesant 1,2 milliard d’euros. Les mesures prévues pour les secteurs de l’agriculture et de l’alimentation, regroupées en trois grands axes, ont été précisées, le 3 septembre, par le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie.

Premier axe : la souveraineté alimentaire

Ce premier paquet de mesures bénéficie d’une enveloppe de 364 millions d’euros. Sur ce montant total, 100 millions d’euros, auxquels viendront s’ajouter les crédits du Programme investissement d’avenir (PIA), seront dédiés à un Plan protéines attendu par le secteur depuis longue date. Son objectif sera multiple : réduire la dépendance française aux « importations de soja brésilien », mais aussi accompagner les éleveurs et développer la filière de l’alimentation humaine. Par ailleurs, 250 millions d’euros seront consacrés à la modernisation des abattoirs et des élevages, et au bien-être animal.

Deuxième axe : l’accélération de la transition agroécologique

545 millions d’euros seront dédiés à ce deuxième ensemble de mesures. Dans ce cadre, le Plan de relance prévoit la création d’un crédit d’impôt HVE de presque 80 millions d’euros et le renforcement du fonds Avenir Bio à  hauteur de 60 millions d’euros. La plantation de 7000  km de haies est également à l’ordre du jour. Par ailleurs, près de 135 millions d’euros seront mobilisés dans le cadre d’une prime à la conversion des agroéquipements. Enfin, de gros efforts sont attendus pour pérenniser les circuits courts. Dans ce sens, un plan de soutien aux cantines scolaires des petites communes pour assurer un approvisionnement en produits frais et locaux et 90 millions d’euros pour le déploiement de Projets alimentaires territoriaux sont prévus.

Troisième axe : l’adaptation au changement climatique

Ce dernier axe reçoit 300 millions d’euros. Un tiers de cette enveloppe sera dédiée à l’aide à l’investissement pour faire face aux aléas climatiques. Un grand plan de reboisement est aussi prévu. « Je veux que les Français soient fiers de leur agriculture », a conclu le ministre.

Ils vous intéresseront peut-être

Une pensée sur “L’agriculture reçoit 1,2 Mrd € dans le Plan de relance”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *