Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Pesticides

Le Gouvernement présente son plan pollinisateurs pour les cinq prochaines années

Politique

Innovation, 877,5 M€ mobilisés pour l’agroécologie et l’alimentation durable

Alimentation

Neuf enseignes vont tester le Planet-score dans leurs rayons

Labels

Un « sentiment d’essoufflement » pour les Siqo

Initiative

Transition souhaite accompagner un millier d’agriculteurs vers le bio d’ici à 2023

Initiative

L’agroquartier de Rungis prend forme

Le maire de Rungis a empêché, depuis son élection en 2020, la construction de 450 logements sur les 700 initialement prévus sur la plaine de Montjean. A la place, il souhaite développer des projets agricoles sur les 40 hectares concernés. Pour les 250 logements en cours de construction, l'aménagement d'un agroquartier est prévu pour 2024. La ville a pour ambition d’accueillir, à terme, une dizaine de maraîchers en agriculture biologique. Explications de Bruno Marcillaud, maire de Rungis.

Par Romane Gentil - Publié le 19/10/2021 à 11:07

Commenter

Partager :

La ville de Rungis a organisé, le 26 septembre, une visite institutionnelle dédiée à la découverte du projet de valorisation de l’espace agricole de la plaine de Montjean. Cette dernière s’étend sur les villes de Rungis (94), Wissous (91) et Fresnes (94), et représente près de 200 hectares. En ce qui concerne les 40 hectares de la ville de Rungis, le maire est déterminé, depuis son élection en 2020 : « Il est très important qu’on défende ces terres agricoles, afin qu’elles ne soient pas bétonnées », affirme-t-il. Ainsi, il a empêché la construction de 450 logements, sur les 700 initialement prévus. En cours d’édification, les 250 logements maintenus seront intégrés dans un agroquartier, dont l’aménagement se fait conjointement avec l’Agence des espaces verts (AEV) de la Région Île-de-France et Grand Paris Aménagement.

Une dizaine de maraîchers attendus

Lors de cette journée, Bruno Marcillaud a tenu à rappeler l’intérêt de ces aménagements pour les riverains. Alors qu’elle était auparavant cultivée par des céréaliers et donc impénétrable, « la plaine permet aujourd’hui aux habitants de s’y promener, à pied ou à vélo, et de leur apporter des produits locaux », explique-t-il. Pour l’instant, une agricultrice en permaculture et un maraîcher sont installés sur des terrains qui appartiennent respectivement à la ville et à l’AEV. À terme, le maire vise l’installation d’une dizaine de maraîchers, la construction d’un pollinarium, ainsi qu’une activité de vente de bois frais. « Nous prévoyons une diversification des activités, car les maraîchers sont difficiles à trouver », explique le maire. Une conversion au bio est prévue pour les agriculteurs concernés. Par ailleurs, en partenariat avec l’entreprise gestionnaire du Marché d’intérêt national (la Semmaris), la ville a également prévu l’organisation d’une filière maraîchère, dont les légumes seraient produits sur la plaine et vendus sur le marché.

L’agroquartier, prévu pour 2024

Si ces projets agricoles se concrétisent aujourd’hui, la lutte contre la bétonisation sur la plaine n’était pourtant pas gagnée il y a un an. « C’était le message fort de ma campagne électorale, ça a pris du temps et beaucoup de négociations, mais on l’a fait », explique fièrement Bruno Marcillaud. Les terres de la plaine de Montjean, qui resteront vertes du côté de Rungis au moins, appartiennent à l’AEV pour la plupart. Cette dernière travaille encore à l’acquisition des parcelles d’une quinzaine de propriétaires privés. Sur les 2,5 hectares dont la bétonisation n’a pas pu être empêchée, l’appellation d’« agroquartier » impose des normes drastiques vis-à-vis de l’environnement. « On a au moins réussi à sauver ça », se rassure Bruno Marcillaud. La fin des travaux est prévue pour début 2024.

Ils vous intéresseront peut-être

Une pensée sur “L’agroquartier de Rungis prend forme”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *