Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Alimentation

Le bio présent sur 2,3 millions d’hectares

Climat

Emmanuel Macron valide les mesures agricoles de la Convention pour le climat

Initiative

Protéines végétales, les étudiants se mobilisent pour présenter des alternatives innovantes 

Politique

Un compte-rendu d’étape du débat public sur la Pac adressé à Didier Guillaume

Alimentation

Les acteurs de la restauration hors-domicile s’engagent à privilégier les produits français

Lancement d’un premier engrais à base… d’insectes !

Par Laure Hänggi - Publié le 25/06/2020 à 14:46

Commenter

Partager :

Les engrais sont utilisés par les agriculteurs pour améliorer la croissance, la qualité et les rendements de leurs cultures. Néanmoins, tout comme les pesticides, la législation, française et européenne, pousse pour la réduction de leur utilisation. C’est dans ce contexte que l’entreprise Ÿnsect a annoncé, le 17 juin, avoir obtenu, de manière inédite, une autorisation de mise sur le marché d’un engrais organique à base d’insecte. Quatre années de travail ont été nécessaires pour mettre au point ce fertilisant. Plus précisément, ce dernier est composé de déjections du Ténébrion meunier, une espèce de coléoptère tout particulièrement friande des farines de céréales. Les insectes sont nourris à partir de co-produits céréaliers dans la « fermilière » de l’entreprise à Dole (Jura). L’engrais organique a été testé, avec des résultats encourageants, sur le blé, le colza, le maïs, en maraîchage ou sur les vignes.

Ils vous intéresseront peut-être

Une pensée sur “Lancement d’un premier engrais à base… d’insectes !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *