Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Initiative

Bien-être animal, de plus en plus d’acteurs s’investissent dans un système d’étiquetage

Labels

La génération Y veut des aliments qui ont du sens, sans plébisciter le bio

Labels

Un label spécifique pour mettre en lumière l’agriculture de conservation des sols

Élevage

Guillaume annonce la fin de la castration des porcelets et du broyage des poussins pour 2021

Pesticides

Derrière la hausse des ventes de pesticides en 2018, plusieurs explications et tendances

Bioéconomie

Lancement en France du premier carburant 100 % végétal

Officialisé le 8 novembre, dans une situation de polémique autour de la hausse des taxes sur les essences et diesels, Oléo100 se distingue des carburants conventionnels par sa composition d'origine 100 % végétale puisqu'il est élaboré à partir d'huile de colza. Disponible pour les flottes professionnelles et gage de réduction des émissions de gaz à effet de serre, il représente également un débouché pour l'agriculture.

Par Anne DELETTRE - Publié le 15/11/2018 à 15:59

Commenter

Partager :

Depuis octobre 2018, le taux de biocarburant est clairement affiché à la pompe. Précédé de la lettre « B », cet indicateur offre de la visibilité au bioéthanol et au biodiesel intégrés aux carburants. Dans ce cadre, le groupe Avril lance un nouveau carburant classé… B100. Un carburant d’origine 100 % végétal à base d’huile de colza. Son nom ? Oléo100. Ce produit ne sera toutefois pas proposé à la pompe, mais aux gérants de « flottes » de véhicules professionnels qui ne s’approvisionnement pas aux stations services : transporteurs privés, gestionnaires de la mobilité en commun…

Un débouché pour les agriculteurs français

« Oléo 100 est la réponse de 75 000 agriculteurs producteurs de colza pour accompagner la transition écologique », relève Arnaud Rousseau, président d’Avril, lors de la présentation d’Oléo100, le 8 novembre à Paris. Ici, « pas d’écologie punitive mais de l’innovation. » Et un nouveau débouché pour les producteurs de cultures protéiques, comme le colza. Une filière durement challengée par les importations en provenance des Amériques, par l’huile de palme d’Indonésie et par un repli de la consommation d’huile de colza à destination alimentaire en France. Ce carburant devrait alimenter 15 000 véhicules d’ici à 2023 sur un parc de près de 1,5 million de camions, autobus et autocars.

En termes de gaz à effets de serre, rouler « 100 % colza » permet une réduction de 60 % des émissions : le bilan carbone est de 2,5 fois meilleur que celui du gazole et près de 2 fois meilleur que celui du gaz (GNV). L’Oléo100 sera vendu au même prix que le gazole.
Quant à la concurrence avec les surfaces dédiées à l’alimentation : « Aucun risque », indique Arnaud Rousseau. Le groupe Avril vise 100 000 tonnes de carburant Oléo 100 sur 1,5 Mt de biodiesel. »

 

Ils vous intéresseront peut-être

Une pensée sur “Lancement en France du premier carburant 100 % végétal”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *