Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Pesticides

Le label « Zéro résidu de pesticides » revendique un déploiement positif après moins de deux ans

Pesticides

Riverains et pesticides, dix-huit départements ont leur charte de bon voisinage

Climat

Rémi, agriculteur participant à la Convention citoyenne pour le climat : « Je n’ai pas hésité une seconde ! »

Communication

#AgriLoving, la campagne de communication positive au ton décalé

Modes de production

« Les pouvoirs publics doivent nous laisser la possibilité d’adopter des critères environnementaux »

L’Assemblée nationale adopte des objectifs chiffrés pour réduire le gaspillage alimentaire à l’horizon 2030

Par Laure Hänggi - Publié le 28/11/2019 à 18:45

Commenter

Partager :

Un aliment produit sans être consommé représente des utilisations inutiles de ressources naturelles et d’énergie. La lutte contre le gaspillage alimentaire est donc un levier non-négligeable de la transition écologique. Avec 10 millions de tonnes d’aliments jetées chaque année en France, soit 3 % des émissions de gaz à effet de serre annuelles nationales, le phénomène pèse lourd. Le 25 novembre, les députés ont adopté un amendement fixant des objectifs concrets en la matière. À savoir la réduction de 50 % du gaspillage alimentaire d’ici à 2025, par rapport à son niveau de 2015, dans les domaines de la distribution alimentaire et de la restauration collective, et de 50 % d’ici à 2030 pour la consommation, de la production, de la transformation et de la restauration commerciale. L’Assemblée nationale a également adopté un second amendement concernant la création d’un label national « Anti-gaspillage alimentaire ». Celui-ci pourrait compter des niveaux d’exigence progressifs comme dans le cas de la certification environnementale, dont le plus haut niveau est la HVE. Un décret est attendu pour définir les modalités de ce label.

Heureux d’avoir fait adopter ce soir un amendement fixant des objectifs ambitieux contre le #GaspillageAlimentaire :
✅ -50% d’ici 2025 dans distribution et restauration coll.
✅ -50% d’ici 2030 dans consommation, production, transformation et restauration.
👍🏼👍🏼#LoiAntiGaspi pic.twitter.com/wJUQYjtcdp

— Guillaume GAROT (@guillaumegarot) November 25, 2019

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *