Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Initiative

Sodiaal vous invite à imaginer la coopérative de demain

Climat

Gel, lancement de l’initiative « Coup de froid dans nos assiettes »

Alimentation

Educ’Agrifood, lancement d’une consultation nationale sur l’éducation à l’alimentation

Bio

Malgré la crise sanitaire, les consommateurs de bio toujours au rendez-vous

Politique

Le Conseil d’Etat juge « illégal » l’étiquetage de l’origine du lait

Le château de Chambord poursuit sa « renaissance agricole »

Par Laure Hänggi - Publié le 29/04/2021 à 11:43

Commenter

Partager :

Avec ses 5540 hectares, le domaine de Chambord est le plus grand parc clos d’Europe. En 2020, le site a accueilli un troupeau de brebis solognotes en éco-pâturage, pour entretenir ses 160 hectares de prairies. Cette initiative s’inscrit dans la démarche du domaine pour se reconnecter avec son passé agricole. Mais va également dans le sens de la sauvegarde de l’espèce. Très présente en Sologne jusqu’au XIXe siècle, la brebis solognote a vu sa population fortement décroître au siècle suivant, jusqu’à éviter de justesse l’extinction. Un plan de sauvegarde a été mis en place en 1976, alors qu’elles n’étaient plus que 300 ! Au milieu des années 2010, elles étaient environ 3500 en France.

En avril, le troupeau de 65 brebis a vécu sa première tonte. Le domaine a fait don de la laine à l’association Aux fils des toisons, dont l’action est centrée sur la valorisation de la laine de brebis solognotes, issues d’élevages locaux. « Une étape dans le projet global de renaissance agricole de Chambord », indique le domaine à l’occasion de cette première tonte.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *