Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Biodiversité

La biodiversité européenne continue de décliner de manière « continue et préoccupante »

Cultures

L’Occitanie avance sur la structuration de la filière légumineuses

Alimentation

Agribalyse souligne les limites de l’impact environnemental de l’alimentation

Modes de production

Ynsect construit la plus grande ferme verticale du monde

Politique

Betterave, les députés valident des dérogations pour les néonicotinoïdes

Modes de production

La filière cidricole décroche sa première certification HVE

Réunissant 201 producteurs, la coopérative bretonne Les Celliers Associés est le premier groupement de producteurs à obtenir la certification Haute valeur environnementale pour des pommes à cidre. La structure s’engage par ailleurs sur le bio et la revalorisation de variétés de pommes anciennes.

Par Laure Hänggi - Publié le 17/09/2020 à 17:36

Commenter

Partager :

L’essor de la Haute valeur environnementale est largement porté par le secteur viticole. Mais la dynamique commence à gagner de nouvelles filières, comme celle des pommes à cidre. En juillet 2020, la coopérative Les Celliers Associés est devenue le premier groupement de producteurs certifié HVE dans la filière cidricole. 46 % des volumes produits par les 201 producteurs bretons de la coopérative bénéficient de cette certification. Cette dernière est une nouvelle étape dans l’engagement de la coopérative. Elle bénéficie depuis 2002 de la certification AgriConfiance, qui garantit la traçabilité des produits, une plus juste rémunération des producteurs, mais aussi l’optimisation des ressources en eau et intrants ou la plantation de haies.

Un quart des vergers en bio en 2022

Les Celliers Associés se fixent des objectifs pour le développement du bio, avec l’ambition d’avoir un quart des vergers convertis en 2022. 10 % des volumes sont déjà certifiés bio, et 19 % sont issus de vergers en conversion. Par ailleurs, 7 % des volumes sont sans résidus de pesticides. L’ensemble des producteurs bio rattachés à la coopérative sont tous situés dans un rayon de trente minutes autour de la cidrerie.

Revalorisation de pommes anciennes

Enfin, la coopérative s’est engagée depuis 2019 dans une démarche de revalorisation de variétés de pommes anciennes, et notamment la Guillevic. Celle-ci était menacée par ses rendements 30 % inférieurs à la moyenne. Cette production alimente la gamme, créée pour l’occasion, Perle de Cidre. La coopérative propose également des cidres IGP fabriqués uniquement à partir des variétés antérieures à 1945, dans une logique de préservation de la biodiversité et du patrimoine breton.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *