Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Politique

Pesticides et ZNT, le monde agricole insatisfait menace de représailles contre… les stations d’épuration

Pesticides

Derrière la hausse des ventes de pesticides en 2018, plusieurs explications et tendances

Rétrospective

2019, une année d’actualité agricole sur notre site

Politique

Pesticides, insatisfaction générale sur les « zones de non traitement » fixées par le gouvernement

Pesticides

Le label « Zéro résidu de pesticides » revendique un bilan positif après moins de deux ans

Sol

Le concours « En terre ton slip », un éclairage sur l’importance de l’activité biologique des sols

Enterrer un slip pendant plusieurs semaines puis évaluer, selon son état, le niveau d'activité biologique d'un sol agricole. C'est un test de plus en plus pratiqué. Et qui fait l'objet depuis 2019 d'un concours spécifique, dont le verdict est tombé lors de la Foire de Châlons, le 7 septembre. Explications.

Par Eloi Pailloux - Publié le 18/09/2019 à 19:03

Commenter

Partager :

Photo FDSEA51

On ne peut plus dire qu’il est coton d’évaluer la richesse d’un sol. Depuis quelques années, un indicateur très simple a le vent en poupe : le slip. C’est même devenu l’objet d’un concours, où l’on ne mesure pas ce que contient le sous-vêtement, mais l’activité des organismes susceptibles de s’attaquer au coton qui le compose. Après un séjour en sous-sol, plus le slip est dégradé, plus le sol fourmille de bactéries, vers de terre et autres micro-organismes.

La foire de Châlons devient la fête du slip

Lors de la foire de Châlons-en-Champagne, le 7 septembre 2019, était donc organisé un challenge pour les producteurs les plus culottés : « En terre ton slip ». Les organisateurs, huit partenaires du secteur agricole (1), ont reçu plus de cent candidatures, issues de huit départements : Marne, Ardennes, Aube, Meuse, Vosges, Aisne, Essonne, Hauts de Seine. Ce sont des agronomes qui ont pesé les slips, après un séjour de deux mois et demi dans le sol, et listé les dix finalistes. Les internautes les ont départagés sur des critères plus esthétiques, à partir de photos postées sur le compte Facebook du concours.

Slip, slip, slip ? Hourra pour la Marne !

Les lauréats sont tous marnais : Romain Henin, viticulteur sur la première marche, suivi de Christophe Duhal, adepte de l’agriculture de conservation et de Nathalie Vignier, viticultrice. Ils ont reçu un diplôme, une bêche et un slip d’or, d’argent ou de bronze, brodé à leur nom, offert par la marque Garçon Français. Au-delà de l’aspect insolite du concours, l’idée est de rappeler l’importance, pour une agriculture durable, d’avoir des sols présentant un haut niveau d’activité biologique. Les organismes qui dégradent les slips rendent en effet d’autres services liés à la nutrition des plantes ou à la limitation des inondations, par exemple.

(1) Arbre et paysage en Champagne, la coopérative Cérésia, La Chambre d’agriculture de la Marne, la Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles 51, Jeunes Agriculteurs de la Marne, Sol Agronomie et Innovations, Terrasolis.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *