Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Modes de production

L’Occitanie s’engage pour structurer l’agrivoltaïsme

Coronavirus

Le confinement aurait poussé les Français vers des aliments plus responsables

Politique

Covid-19, comment l’Île-de-France soutient ses agriculteurs

Coronavirus

Les filières fromages AOP en difficulté face au Covid-19

Coronavirus

Terrena fait le pari de la souveraineté alimentaire

Politique

Le calendrier du débat public « ImPACtons ! » bouleversé par le coronavirus

Lancé au Salon de l'Agriculture, le 23 février, le débat public sur la Pac, « ImPACtons ! » veut permettre à chacun de s'exprimer sur la prochaine politique agricole commune. Sa mise en oeuvre est cependant compliquée par la crise sanitaire du Covid-19. Le 1er avril, les organisateurs ont annoncé que tous les débats publics prévus sur le terrain étaient suspendus.

Par Laure Hänggi - Publié le 01/04/2020 à 18:12

Commenter

Partager :

Premier débat public portant sur le thème de l’agriculture, le débat « ImPACtons » a pour but de permettre à chacun de s’exprimer sur la politique agricole commune, dont la prochaine version est encore en cours d’élaboration. Ce débat a été lancé le 23 février au Salon de l’agriculture, pour une durée de trois mois. La crise sanitaire découlant de l’épidémie de Covid-19 a néanmoins chamboulé le calendrier initialement prévu. Le 1er avril, les organisateurs du débat ont en effet annoncé que tous les débats publics prévus sur le terrain étaient suspendus. Ceux-ci sont reportés à des dates ultérieures au 1er septembre 2020. Cette décision a été prise conformément aux dispositions gouvernementales concernant le confinement et la suspension des délais de l’action administrative, et à la décision de la Commission nationale du débat public, qui organise le débat « ImPACtons ». En ligne, celui-ci sera suspendu dès le vendredi 3 avril au soir.

Un compte-rendu rendu plus tôt

Les participants au débat étaient notamment invités à hiérarchiser et prioriser les différents objectifs de la Pac, comme cela est demandé à chaque Etat membre dans le cadre de la rédaction par chaque pays d’un Plan stratégique national. Un rapport devait être remis au ministère de l’Agriculture, à l’issue des trois mois du débat. Celui-ci aurait par la suite indiqué la manière dont il suivait ou non les tendances ressortant des contributions au débat. Ce document sera remis plus tôt que prévu, à la fin du mois d’avril. « Ce compte-rendu intermédiaire permettra au ministre d’indiquer, avant même la fin du débat, comment il prend en compte les résultats de la hiérarchisation », est-il indiqué.

Report de l’assemblée citoyenne

D’autres aménagements ont été prévus. L’Assemblée citoyenne sur l’agriculture est reportée au dernier week-end de septembre. Les organisateurs indiquent néanmoins que le site du débat restera ouvert et que des « kits de débat maison en ligne » seront mis à disposition. Les résultats de ces échanges seront intégrés à la restitution finale. « La crise actuelle révèle, une fois de plus, le rôle crucial que joue, pour nos sociétés, l’alimentation ainsi que l’importance d’avoir des politiques agricoles capables de répondre à la fois aux défis environnementaux et de sécurité alimentaire », rappellent les organisateurs de ImPActons !.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *