Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Biodiversité

La biodiversité européenne continue de décliner de manière « continue et préoccupante »

Cultures

L’Occitanie avance sur la structuration de la filière légumineuses

Alimentation

Agribalyse souligne les limites de l’impact environnemental de l’alimentation

Modes de production

Ynsect construit la plus grande ferme verticale du monde

Politique

Betterave, les députés valident des dérogations pour les néonicotinoïdes

Initiative

Le dictionnaire se prête au jeu de l’agroécologie

Un jeu-concours autour du concept de l’agroécologie ? C’est le concept proposé par l’Inrae et Agreenium aux étudiants de l’enseignement supérieur agricole. Ces derniers ont jusqu’au 16 novembre pour proposer une définition pour l’un des sept thèmes proposés. Objectif : avoir une approche multidisciplinaire de l’agroécologie et pousser les étudiants à la vulgarisation.

Par Laure Hänggi - Publié le 07/10/2020 à 17:04

Commenter

Partager :

Culture associée, engrais vert, couvert végétal,… L’agroécologie emmène avec elle un ensemble de nouveaux termes… pas toujours faciles à expliquer aux non-initiés. Pour faciliter la transmission et la compréhension de ce nouveau vocabulaire, le dictionnaire de l’agroécologie, disponible en ligne, a été créée au sein d’Inrae Occitanie-Toulouse. La ressource propose des définitions synthétiques, co-construites par des scientifiques, étudiants et enseignants, issus de disciplines différentes. Des vidéos pédagogiques et des références bibliographiques complètent ces définitions écrites. Cet outil participatif met aujourd’hui au défi, dans le cadre d’un jeu concours, les étudiants de l’enseignement supérieur agricole.

Sept concepts à définir

Ces derniers ont jusqu’au 16 novembre pour proposer une définition pour l’un des sept thèmes proposés : agriculture à énergie positive, résilience, sobriété, prophylaxie, conservation de la biodiversité, design agroécologique, traitements alternatifs des maladies en élevage. Ces définitions devront faire 300 mots maximum. Un jury, réunissant scientifiques et experts, sélectionnera la meilleure définition pour chaque terme. Les groupes retenus devront ensuite défendre leurs travaux courant janvier devant le jury, qui désignera un lauréat. « Rien de mieux que de réfléchir ensemble aux termes et aux concepts de l’agroécologie pour en comprendre les enjeux et les pratiques », estime Guy Richard, ingénieur agronome à l’Inrae, parrain du jeu concours.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *