Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Politique

Pesticides, le Conseil d’État veut des textes plus stricts pour la protection des riverains

Politique

Julien Denormandie acte la fin du broyage des poussins mâles en 2022

Filières

Huiles essentielles, une nouvelle réglementation menace la filière

Alimentation

Planet-score, le nouvel affichage environnemental de l’Itab et des ONG

Bio

Bio, le marché augmente de 10,4 % en 2020

Bioéconomie

Le fret ferroviaire teste un agrocarburant 100 % colza

Par Eloi Pailloux - Publié le 16/06/2021 à 10:52

Commenter

Partager :

Sur certains tronçons de voie non électrifiés, des trains roulent encore au gasoil. Il existe donc une marge de « décarbonation » du rail, et c’est précisément le défi que veulent relever ensemble la société de fret ferroviaire Europorte et Saipol, filiale du groupe Avril. Les deux partenaires ont signé une convention d’expérimentation pour l’utilisation d’Oleo100, un carburant entièrement issu de colza français. Le test sera effectué sur trois mois à partir de juillet sur deux lignes au départ de Nogent-sur-Seine (10), à destination de Dunkerque (59) et Sotteville-lès-Rouen (76). L’utilisation d’Oleo100, en substitution du gasoil non-routier, réduit les émissions de gaz à effet de serre de 60 % sur l’ensemble du cycle de vie du carburant, depuis le champ jusqu’au rail. Cela représente 35 tonnes hebdomadaires de CO2 qui seront évitées chaque semaine par la locomotive qui assurera ce trafic, à raison de 1 500 km parcourus par semaine. Et pour bien faire, le trafic ferroviaire concerné sera dédié au transport… d’huiles végétales et d’énergies renouvelables produites par Saipol.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *