Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Élevage

Peste porcine africaine : pour préserver ses élevages, la France ferme ses frontières… aux sangliers

Politique

Pesticides et ZNT, le monde agricole insatisfait menace de représailles contre… les stations d’épuration

Pesticides

Derrière la hausse des ventes de pesticides en 2018, plusieurs explications et tendances

Rétrospective

2019, une année d’actualité agricole sur notre site

Politique

Pesticides, insatisfaction générale sur les « zones de non traitement » fixées par le gouvernement

Communication

Le Salon de l’agriculture 2018 met l’accent sur l’aventure collective

La thématique du Salon de l'agriculture 2018 est connue : le focus sera proposé sur l'aventure collective. Rendez-vous du 24 février au 4 mars à la porte de Versailles, à Paris.

Par Eloi Pailloux - Publié le 11/01/2018 à 17:07

Commenter

Partager :

Stéphane Travert dit se retrouver complètement dans le thème retenu pour le Salon de l’agriculture 2018 : L’agriculture, une aventure collective.

L’agriculture, une aventure collective ! C’est la thématique retenue par les organisateurs du Salon de l’agriculture 2018, qui se tiendra du 24 février au 4 mars à la porte de Versailles, à Paris. « Une évidence, au lendemain des États généraux de l’alimentation, commente le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert. Rassembler tous les acteurs des filières, pendant quatre mois, a bien montré l’importance et le rôle de chacun pour que l’ensemble de l’agriculture progresse. » Ce Salon sera le premier pour lui en tant que ministre : il promet de rester sur place tout au long de l’évènement.

Des consommateurs de plus en plus investis

Pour la directrice de l’évènement Valérie Le Roy, l’aventure collective, c’est aussi celle des agriculteurs avec les consommateurs, « qui s’investissent avec des choix alimentaires de plus en plus marqués, parfois militants, et qui pour beaucoup contribuent, parfois financièrement, au soutien de projets agricoles via les plateformes contributives. »

L’édition 2018 confirme des tendances de fond : le déploiement du numérique en particulier. « La superficie de l’espace Agri’4.0 est multipliée par cinq cette année ! 85 % des agriculteurs utilisent internet au moins une fois quotidiennement, c’est plus que la moyenne nationale. » Une autre richesse du secteur : l’emploi. Le secteur « Agri’recrute » fera la promotion de 200 métiers, et centralise la description de 20 000 postes à pourvoir.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *