Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Pesticides

Pesticides et protection des riverains, la polémique pulvérise des records d’agitation médiatique

Pesticides

Fongicides SDHI, entretien avec Gérard Lasfargues, directeur général délégué du pôle sciences pour l’expertise de l’Anses

Bio

Le bio devrait continuer à progresser, mais reste concentré sur relativement peu de consommateurs

Initiative

Élevage, quand les élèves de lycées agricoles s’adressent à ceux des filières générales

Pesticides

Le maire qui souhaitait limiter les pesticides près des habitations de son village débouté par la justice

Nouvelles technologies

Le speed dating entre développeurs et agriculteurs livre son verdict

Peut-on développer des applications utiles à l'agriculture en 48 heures chrono ? La réponse est oui. La preuve avec le Hacktaferme organisé lors de la foire de Châlons, du 31 août au 2 septembre 2018.

Par Eloi Pailloux - Publié le 06/09/2018 à 15:40

Commenter

Partager :

L’équipe gagnante du premier Hacktaferme.

Après 48 heures de cogitation et d’action, le premier Hacktaferme a révélé son palmarès, le 2 septembre, lors de la foire de Châlons. Plusieurs équipes de codeurs, associés à des professionnels de l’agriculture, se sont retrouvés sur trois exploitations des environs de Châlons-en-Champagne, pour créer des synergies « express ». Objectif : imaginer et concevoir des outils numériques novateurs dédiés à l’agriculture.

Pesticides, champignons et échange de matériel

Le premier prix, récompensé de 5 000 €, revient à une équipe qui s’est attelée à créer une application de traçabilité des pesticides sur smartphone. Tenus d’assurer un suivi très précis de leurs applications phytosanitaires, les agriculteurs trouvent là un moyen rapide et fiable de remplir cette obligation réglementaire.

L’équipe qui remporte le deuxième prix s’est distinguée avec une application mettant en œuvre des algorithmes d’intelligence artificielle pour détecter et reconnaître les champignons parasitant les grains de raisins, sur la base de photos. Enfin, le troisième prix revient à une équipe ayant développé une application facilitant l’entraide entre agriculteurs, concernant l’échange de matériel.

Hacktaferme est organisé, notamment, par l’association des instituts techniques agricoles (Acta).

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *