Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Modes de production

L’Occitanie s’engage pour structurer l’agrivoltaïsme

Coronavirus

Le confinement aurait poussé les Français vers des aliments plus responsables

Politique

Covid-19, comment l’Île-de-France soutient ses agriculteurs

Coronavirus

Les filières fromages AOP en difficulté face au Covid-19

Coronavirus

Terrena fait le pari de la souveraineté alimentaire

Économie

Les acteurs agricoles se mobilisent face aux conséquences du coronavirus

Alors que l'épidémie de coronavirus continue de toucher la France, son impact sur l'activité du pays et l'économie se fait de plus en plus sentir. Dans ce cadre, le ministre de l'Agriculture a réuni le 10 mars les acteurs de l'industrie agroalimentaire pour faire le point sur la situation. Ces derniers se sont voulu rassurants.

Par Laure Hänggi - Publié le 12/03/2020 à 16:04

Commenter

Partager :

Sur les réseaux sociaux, les étals vides, quand ce ne sont pas des scènes de bagarre, dans les supermarchés, ne manquent pas. Face à l’épidémie du coronavirus (Covid-19), certains choisissent de faire des stocks en prévision d’une éventuelle pénurie, les échanges et les flux étant fortement ralentis. Mais il y a-t-il lieu de s’inquiéter autant ? Pour faire le point sur l’état de la situation nationale, le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, et la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie, Agnès Pannier-Runacher, ont réuni les acteurs des l’industrie agroalimentaire et de la distribution, le 10 mars.

L’Association nationale des industries alimentaires (Ania), la Coopération agricole, la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA) et la Fédération du commerce et de la distribution (FCD), ainsi que des représentants de distributeurs indépendants étaient présents. À cette occasion, ils ont souligné leur mobilisation pour assurer l’approvisionnement en produits alimentaires.

Anticiper et rassurer les consommateurs

Les différents acteurs se félicitent également de la reconnaissance du secteur agroalimentaire comme « prioritaire », pour limiter les risques de rupture dans la chaîne d’approvisionnement. Ils travaillent également, conjointement, à la mise en place de plans de continuité d’activité et insistent sur l’importance d’être tenu informés en temps réel des mesures prises au niveau national. Objectif : anticiper au maximum et rassurer les consommateurs. « Cet épisode montre à quel point la souveraineté alimentaire de notre pays est d’importance majeure pour la sécurité de nos concitoyens », indiquent-ils dans un communiqué commun. De son côté Didier Guillaume a affirmé que des mesures pourraient être prises par les préfets pour sécuriser la chaîne alimentaire, en particulier en ce qui concerne l’ouverture des magasins. D’autres réunions de ce type pourraient être organisées en fonction de l’évolution de la situation.

.#COVID19 Réunion de travail avec @AgnesRunacher afin de faire le point sur la capacité de production des industries #agroalimentaires et sur l’approvisionnement des magasins en produits. #anticipation @ANIA_FRANCE @FCDfrance @lacoopagricole pic.twitter.com/FQj4FuZDyT

— Didier GUILLAUME (@dguillaume26) March 10, 2020

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *